Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Noël en Sicile - Anne Perry

Présentation
Sur l'île de Stromboli, un meurtre en huis-clos vient perturber les vacances de Noël des clients d'un hôtel. Île de Stromboli. Le solitaire James Latterly arrive à son petit hôtel en espérant que le ciel bleu, la douce brise et l'esprit de Noël lui changeront les idées. Malheureusement, la compagnie – un auteur pompeux, un colonel guindé, des époux mal assortis et un vieillard malade – se révèle d'un ennui mortel. À une charmante exception près : Candace Finbar, jeune adolescente orpheline qui prend James sous son aile et lui fait découvrir toutes les beautés de l'île. Mais le ciel limpide de Sicile se voile bientôt de nuages menaçants : une violente querelle, un gentleman désagréable qui clame être suivi, le volcan qui commence à s'agiter... Puis c'est le coup de tonnerre : un corps est découvert, et James comprend que le tueur doit se trouver parmi les clients de l'hôtel.

Avis
James Latterly s'octroie un peu de repos loin de l'agitation de la ville et u peu de solitude après la mort de sa femme, il s'oriente vers la Sicile plus spécifiquement à Stromboli. C'est tout près du volcan qu'il a réservé une chambre dans ce que l'on appelerait aujourd'hui une chambre d'hôte. La compagnie n'est vraiment pas ce qu'il espérait et les autres clients sont assez difficile: un colonel, un écrivain, un couple qui se s'entend guère, un vieil homme et sa jeune nièce Candace, seule personne ayant une conversation intéressante.
Une grande partie du roman se concentre sur la description du paysage, des mets délicieux de l'hôte, et des différentes personnalités qui composent ce groupe hétéroclite. Les choses deviennent bien plus intéressante lorsque le volcan commence à gronder sauf que celui-ci se réveille au bout d'une centaine de pages alors que le roman n'en compte que 160.
L'intrigue s'appuie sur les relations des personnages entre eux avant que le corps de l'un d'eux ne soit découvert, le dénouement arrive donc bien vite et se révèle être très bâclé. On ne peut pas dire que ce roman soit très passionnant, il m'a permis de ne pas m'ennuyer pendant mes trajets en métro mais ne ressemble vraiment pas à un polar ou une quelconque petite enquête policière malgré ce que peut affirmer un des personnage en signalant qu'il faudrait enquêter sur ce meurtre.
Il en ressort que le Stromboli était bien le personnage principal de ce roman puisque à lui seul il a su captiver mon attention. Un petit plus pour cette couverture que je trouve magnifique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article