Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigade Verhoeven, tome 1 : Rosie - Pierre Lemaitre et Pascal Bertho

Présentation
"La bombe a convenablement fonctionné ; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes." Jean Garnier ? pour l'état civil, il est John Garnier, n'a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Ce qu'il veut est bien simple : un passeport et des billets d'avion pour sa mère et lui pour l'Australie et cinq millions d'euros. Il ne parlera en outre qu'au commissaire Camille Verhoeven, sinon il fait sauter les six autres obus qu'il a disséminés un peu partout...Camille Verhoeven né hypotrophique, ne mesure que 1,45 m. C'est un homme solitaire, discret, et appliqué. L'expérience lui a permis de réunir une équipe hétéroclite et efficace, composée de Louis, le riche élégant, d'Armand, le radin méticuleux et de Jean-Claude, le joueur coureur de jupons. Cette singulière brigade parviendra-t-elle à déjouer le piège tendu ?

Avis
Premier tome d'une série adaptée des romans policiers de Pierre Lemaitre dont l'histoire débute auprès d'un homme attablé à une terrasse de café filmant avec son téléphone un échafaudage situé juste en face. Quelques minutes plus tard une explosion se produit et l'échafaudage s'écroule. C'est une enquête pour le commandant Camille Verhoeven ... Homme de terrain et fin limier dont la très petite taille n'empêche pas ses cellules grises de fonctionner, mais l'affaire prend une tournure inattendue: le poseur de bombe se livre lui-même et annonce à la police que d'autres bombes sont cachées un peu partout et prêtes à exploser, John Granier est son nom et ce qu'il demande est la libération de sa mère incarcérée, cinq millions d'euros et deux billet d'avion pour l'Australie.

L'enquête révèle que le poseur de bombe a utilisé de vieux obus de la guerre de 14 et ouvre une porte sur le passé du poseur de bombe, la solution s'y trouve peut-être. On comprend vite que els bombes ne sont pas destinées à faire des victimes mais à faire du chantage. Une psychologie bien curieuse pour un terroriste mais qui rend cet album très agréable à lire, ce n'est pas un récit sombre et angoissant plutôt une façon particulière notamment grâce au dessins d'amener l'histoire à son terme sans heurter les sensibilités.
 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article