Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon traître (BD) - Pierre Alary et Sorj Chalandon

Présentation
Antoine, luthier parisien se prend d’amour pour l’Irlande. Fasciné par sa culture, ses paysages et par la chaleur des gens, le jeune français rencontre Jim et Cathy qui deviendront des amis précieux. Tous font partie du mouvement républicain irlandais, et mènent des actions pour le compte de l’IRA . Un soir à Belfast, il fait la connaissance du charismatique Tyrone Meehan, responsable de l’IRA, vétéran de tous les combats contre la puissance britannique. Antoine ne tarde pas à embrasser la cause de ce peuple. Captivé, le jeune Français trouve en Tyrone un mentor, un ami très cher, presque un père. Puis un traître... « Mon traître », comme l’appelle Antoine, pour désigner cet homme qui fut en réalité, vingt-cinq ans durant, un agent agissant pour le compte des Anglais. Il les avait tous trahis, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis et lui, chaque matin, chaque soir…

Avis
Adaptation du roman de Sorj Chalandon, la BD relate l'histoire d'Antoine artisan luthier qui un jour de décembre 2006 tombe sur un article de journal mentionnant "Un traître au sein de l'IRA", ce traître il le connaît et se rappelle la première fois qu'il le rencontrât. Il nous relate alors la découverte de son Irlande.
Avril 1977, Antoine se rend en Irlande pour Pâques, il décide de découvrir ce pays mais la réalité sur le terrain n'est pas celle qu'il espérait. Le pays est occupé par les Anglais et fait vivre un enfer à la population, Antoine est recueilli par Jim et sa femme Cathy, un soir alors qu'ils étaient au bar Antoine apprend l'existence d'une grande figure locale Tyrone Meehan, vétéran et haut personnage de l'IRA. Antoine reviendra souvent en Irlande prenant de plus en plus partie pour l'IRA et devenant un de leur contact à Paris.

Comme mentionné dans l'ouvrage Sorj Chalandon a donné carte blanche a Pierre Alary pour adapté son roman, lui laissant s'imprégner à sa manière du texte et d'en faire ressortir l'image qu'il avait des personnages. Pierre Alary découpe le récit, d'un côté nous trouvons l'histoire d'Antoine et des autres personnages, de l'autre ce sont des extraits d'interrogatoire de Tyrone Meehan. On perçoit une certaine tension au fil des pages, l'amitié est malmenée, le pays mis à mal aussi, on croise la mort au détour d'une rébellion, d'une manifestation et le malheur tombe, la tristesse recouvre tout. Le thème de la traîtrise n'est pas le point essentiel dans cet album, l'homme trahit ses idéaux mais pour une cause que lui seul connaît. L'amitié peut-elle tout supporter?

Le scénario n'a rien a envié à celui du roman éponyme, grâce aux dessins des visages apparaissent, un décor et du mouvement. Mon traître est un album extrêmement réussi, poignant et révoltant.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article