Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boom - Julien Dufresne-Lamy

Présentation
Étienne était l’ami fêtard, l’incorrigible. Timothée, le garçon bien éduqué aux drôles de tics – il disait boom tout le temps. Une belle aventure de trois ans jusqu’à ce voyage scolaire à Londres. Jusqu’à ce que Timothée soit fauché par un fou de Dieu sur le pont de Westminster. Depuis la tragédie, Étienne cherche les mots. Ceux du vide, de l’absence. Étienne parle à son ami disparu en ressassant les souvenirs, les éclats de rire.

Avis
Ce petit livre relate les sentiments d'Etienne après la disparition de son meilleur ami Timothée tué dans un attentat lors d'un voyage scolaire en Angleterre sur le pont de Westminster. Etienne est anéanti par cette perte et en quelques pages s'adresse à son ami en se remémorant leur rencontre, leur amitié et les bons moments passés ensemble. Trois années qui lui semble bien courte pour qu'une si grande amitié prenne fin aussi brutalement, ces deux amis si différent l'un de l'autre et pourtant inséparable comme deux frères se retrouvent séparés à jamais laissant Etienne dans l'incompréhension et le vide.

Etienne n'est pourtant pas en colère après ce jeune homme à peine plus âgé que lui et qui lui a enlevé son ami, ce voyage scolaire que Timothée souhaitait tant réaliser pour vivre des instants magiques avec Etienne c'est transformé en drame. Un drame difficile à gérer pour Etienne, pour la famille de Timothée notamment sa petite sœur. Mais ce qu'Etienne ne dit pas c'est son regret, celui de ne pas avoir été aux côté de Timothée ce matin là comme promis la veille, s'il avait répondu présent Timothée ne se serait pas trouvé sur ce pont. Alors comment gérer ce manquement?

C'est avec justesse et sensibilité que l'auteur évoque par de courts textes cette amitié perdue et le désir de se relever de cette tragédie. A dix-sept ans être confronté à la mort ce n'est pas chose aisée mais lorsque la culpabilité se mêle à la douleur même un psychologue aurait du mal à trouver les mots. Pourtant il faut avancer en gardant ses souvenirs sans en faire un poids.
Très beau texte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article