Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La journée de travail et le règne de la liberté - Olivier Besancenot & Michael Lowy

Présentation
Le règne de la liberté commence avec la réduction de la journée de travail.
Karl Marx avait nettement désigné, au Livre III du Capital, la finalité du communisme, le point où il se réaliserait  : il serait la liberté rendue à chacun une fois effectué collectivement le travail nécessaire pour répondre aux besoins de tous. Cet aspect de sa pensée, négligé, oublié, garde une acuité et une pertinence renouvelées dans le contexte actuel.
À l’aube du XXIè siècle, le royaume de la non-liberté s’étend. Le vol de temps de travail effectué au détriment des salariés a pris l’ampleur d’un braquage mondial. Les huit heures travaillées par jour, victoire arrachée de haute lutte, sont menacées. On assisterait même à la fin d’un phénomène qui aura duré plus de cent ans  : la diminution du temps de travail. Et la part du temps chômé, plongeant les gens dans la misère,ne semble rien devoir y changer.
Les maîtres du temps salarial ont décidé de dérégler les horloges et de repousser les aiguilles du cadran, par tous les moyens nécessaires, empiétant sur chaque instant possible  : le surtravail humain reste encore, pour l’économie
de marché, le gisement le plus profitable.
Cette attaque chronophage, menée telle une croisade, à coups de réformes, rencontre de nombreuses résistances sur son chemin. Il est urgent de se réapproprier plus d’un siècle de luttes.

Avis
Petit ouvrage d'un peu plus de 150  pages ayant pour thème une pensée précise de l'ouvrage Capital de Karl Marx : « Le royaume de la liberté commence avec la réduction de la journée de travail. »

La réduction du temps de travail est très souvent discuté par les politiques et revendiqués par les salariés, beaucoup de changement se sont opérés depuis les années 50 mais aujourd'hui le moulin tourne à vide. Il est évident pour tous que de part l'allongement de l'âge de départ à la retraite puis les heures supplémentaires que dans certains domaine d'activité on ne compte plus tant cela devient un fait normal, la réduction du temps de travail pour gagner en liberté n'est plus d'actualité mais surtout n'est plus possible.
Cet ouvrage s'adresse à ceux qui veulent en savoir plus sur ce mouvement débuté avec Marx et son livre Capital et dont l'idée s'est développé au fil du temps avec les revendications que l'on connaît et les acquis d'aujourd'hui; un peu d'histoire en somme avec ce soupçon de réac en comparant bien évidement les avantages du capital sur le travail...
Ouvrage enrichissant si ce n'est ce point fallacieux qui terni l'image que je me suis faite de ces quelques pages: l'idée de réduction de travail n'est pas seulement une amélioration de la condition de vie et de la liberté du salarié mais également un temps que le salarié doit dédier à la revendication salariale autrement dit au combat anticapitaliste.
Mis à part ce point l'ouvrage ouvre sur l'histoire des acquis salariaux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article