Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cas Fitzgerald - John Grisham

Présentation
Des originaux de Fitzgerald, d'une valeur inestimable, sont volés à l'Université de Princeton. Bruce Cable, libraire spécialisé dans les ouvrages de collection à Santa-Rosa, en Floride, pourrait bien être mêlé à l'affaire. Mercer Mann, une jeune romancière, est contactée par une mystérieuse femme pour découvrir les secrets de Bruce.

Avis
Première fois avec John Grisham pour un titre qui m'a inspiré au premier regard et à la lecture de la quatrième de couv'. Les manuscrits originaux de cinq titres de Francis Scott Fitzgerald ont été volé à l'Université de Princeton dont celui de Gatsby le Magnifique. Il va sans dire que la valeur de ces manuscrits est inestimable tant monétairement que culturellement. L'université tait pour le moment le vol de ces manuscrits en espérant une demande de rançon, mais fait intervenir le FBI et les enquêteur de l'assureur.
En effet l'assurance doit débourser une sacré somme mais pour éviter une dépense énorme il est bien moins cher de payer une rançon voire de récupérer les manuscrits auprès des voleurs par tous les moyens possibles. C'est là qu'intervient Elaine auprès d'une jeune professeur au chômage et écrivain : Mercer, qui passa étant enfant jusqu'à l'adolescence tous ses étés auprès de sa grand-mère Tessa à Camino en Floride où elle détient pour une part un bungalow.
Elaine propose à Mercer contre rémunération de s'installer à Camino pour se rapprocher de Bruce Cable, libraire, suspecté de détenir les manuscrit, d'entrer dans son cercle d'amis et de vérifier s'il existe bien un coffre fort au sous-sol.


Le monde des livres anciens s'ouvre à nous avec en prime le quotidien de romanciers sur le déclin et de jeunes tentant de percer, on entre dans les coulisses d'une librairie où se joue une intrigue digne d'Agatha Christie. Le personnage de Bruce Cable n'est pas dénué d'intérêt, j'ai même beaucoup apprécié sa passion pour les mots et les livres ainsi que son respect des écrivains même ceux qui ne perceront certainement jamais. Humain malgré son besoin de s'enrichir à tout prix, voleur mais pas mesquin. Au contraire, Mercer Mann se laisse un peu flotter au gré du vent, n'a pas vraiment le profil d'une espionne car cette impression que les renseignements qu'elle glane lui tombe comme par miracle dessus... bref pas crédible.

Un thriller captivant qui ne marquera pas mon esprit pour autant, j'ai certes apprécié cette entrée dans l'univers des livres rares et anciens, dans cette librairie si spéciale où se mélange neuf et anciens, où les auteurs ont tous une place et où l'amour des livres guide tout ce petit monde. L'intrigue principale autour des manuscrits de Fitzgerald est tout de même bien ficelé et m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page. Par contre le style de Grisham n'est pas ma tasse de thé, car malgré l'intérêt de l'intrigue le récit est plat.
Pour une entrée en matière il y eu un peu de déception.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article