Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sculpteur - Scott McCloud

Présentation
David Smith consacre sa vie à l'art – jusqu'à l'extrême. Grâce à un pacte avec le diable, le jeune artiste voit son rêve d'enfance réalisé : pouvoir sculpter tout ce qu'il souhaite, à mains nues. Mais ce pouvoir hors norme ne vient pas sans prix... il ne lui reste que 200 jours à vivre, pendant lesquels décider quoi créer d'inoubliable est loin d'être simple. D'autant que rencontrer l'amour de sa vie le 11ème jour ne vient rien faciliter

Avis
David Smith est un jeune artiste de 26 ans dont la carrière s'est terminée aussi vite qu'elle a commencé, il vient de perdre son job et fête seul son anniversaire dans une brasserie. Alors qu'il boit son énième verre un homme s'assoit face à lui, c'est son oncle Harry, alors qu'il ressasse quelques souvenirs David se rappelle la dernière fois où il a vu son oncle mais ce jour là il était mort; alors qui est véritablement cet homme qui lui tend l'album qu'il avait dessiné enfant et dans lequel il s'imaginait en super sculpteur maniant la matière à la main. David était persuadé d'avoir brûlé ce livre, Oncle Harry, la mort elle-même en fait, propose un marché à David: vivre une vie normale entouré de femme et enfants en oubliant la sculpture ou lui offrir un don le même que celui rêvé quand il était enfant. Les deux possibilités sont tentante d'autant que David n'a pas connu très longtemps les joies de la famille (parents mort dans un accident et sa sœur décédée également), le seul problème est que s'il choisi le don il ne pourra en profiter que pendant 200 jours ensuite il mourra à son tour.

Cet album de presque 500 pages est incroyable mêlant l'art à l'amour et au fantastique, on voit clairement que vivre grâce à son art n'est pas donné à tout le monde et cela peut conduire dans un cas comme dans l'autre à une forme de désespoir et de souffrance. David malgré son enthousiasme ne parvient pas à devenir célèbre il perd peu à peu confiance en lui et se retire doucement de toute vie sociale. J'ai été un peu rebuté par le côté fantastique mais au fil de ma lecture je me suis rendu compte qu'il enrichit le récit par le côté passionnel donné par David à son art. Le récit évolue donc au fur et à mesure et j'ai été captivée et comme aspirée par l'histoire et par ce personnage singulier en proie aux doutes quant à son art et à sa vie qui au dernier moment prend une tournure inattendue.
J'ai été très impressionné par cet album très dense et dont le récit file à toute vitesse, l'histoire se déroule rapidement sous nos yeux stupéfaits. Loin d'être une spécialiste du genre manga, j'y trouve pourtant des similitudes dans la construction et dans les dessins. 

Formidable découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article