Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Made in Trenton - Tadzio Koelb

Présentation
New Jersey, 1946. Alors que le monde sort tout juste des horreurs de la guerre, travailler dans l’industrie florissante de Trenton est une des clés de l’émancipation pour les classes populaires de la côte est des États-Unis. Le rêve américain fonctionne à plein, et le mystérieux Abe Kunstler, nouveau venu à l’usine, semble déterminé à en tirer parti. Travailleur obstiné, bon camarade, buveur émérite, Abe est l’archétype du col bleu : sauf qu’Abe est un mirage, un imposteur qui cache un terrible secret.
De l’après-guerre au Vietnam, l’histoire de Kunstler nous montre combien ce rêve américain est une machine implacable qui broie tous ceux qui ne sont pas nés dans la bonne classe, le bon corps, la bonne peau.
Confronté à une société américaine au conformisme impitoyable, empêtré dans une vie de mensonges et menacé de voir son secret révélé, jusqu’où Abe Kunstler sera-t-il prêt à aller pour préserver l’existence qu’il a tenté de se forger ?

Avis
Trenton est une ville industrielle où les usines permettent l'émancipation de jeunes ouvriers, au milieu de ces travailleurs à la chaîne se dresse une femme transformée en homme après la mort de son mari. Elle prend l'identité de celui-ci et se forge une personnalité, Abe Kunstler s'invente un passé en espérant un avenir, il est prêt à tout pour sauvegarder son secret même au pire. Le récit se déroule doucement semant ça et là les graines de ce que sera Abe, on ressent bien sûr que quelque chose va se produire d'autant plus lorsqu'il rencontre Inez et qu'il tisse autour d'elle le piège qui le perdra plus tard. Une attitude bizarre pour bien des gens mais toujours l'excuse qu'il faut, son secret il compte bien le garder jusqu'à sa mort, même lorsqu'il s'installe avec Inez (vous me direz comment il/elle a fait?) et qu'il mettra en œuvre le pire. Sans scrupules, Abe Kunstler fera son possible pour éloigner les doutes mais son penchant pour l'alcool, amplifié après l'arrivée du garçon, en fera une épave.

L'histoire est passionnante car au-delà de se désir de survie d'une femme il y a la violence d'un monde d'hommes, on y parle de guerre passée et à venir, de la douleur de la femme pauvre dans une société et à une époque où elle n'est rien d'autre qu'un objet et à celle des hommes revenus de la guerre avec des dégâts physiques ou mentaux. Puis on y perçoit un peu de fantaisie et de bonheur: le dancing, lieu de rencontre entre hommes et femmes mais où ces dernières sont là pour gagner un peu d'argent, et ces autres endroits plus dissimulés où il n'est affaire que de rencontres entre hommes.
Le style particulier de l'auteur demande attention et intérêt pour comprendre ce désir d'atteindre émancipation et reconnaissance. Il est parfois difficile d'entrer dans la tête de ce personnage trouble qu'est Abe et d'en saisir toutes les nuances. On ne perçoit aucun moment de bonheur, juste de la stratégie pure pour se maintenir la tête hors de l'eau et des suspicions. Pris par son délire d'être un homme à part entière, Abe devient psychotique et en souffre.

Une lecture puissante et dérangeante. Une belle découverte, de celles qui vous font réfléchir.
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article