Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'inconnue de la seine - Didier Blonde

Présentation
Elle était devant moi, endormie. Ou elle faisait semblant. Quel secret cachait-elle derrière cette moue lassée qui n'était pas de son âge? À l'instant même où le brocanteur a dit simplement "L'Inconnue de la Seine...", comme s'il faisait les présentations, j'ai reconnu la jeune noyée dont le visage a été moulé à la morgue. L'anonymat n'a jamais été levé. Elle reste retranchée derrière le rempart de son secret. Pour qui, pourquoi a-t-elle choisi la mort? Qu'a-t-elle entrevu pour en ramener ce souvenir d'extase? Elle est tombée dans le domaine public, mais on n'a pas réussi à la faire parler. À quoi sert de trépaner les morts?

Avis
Simon, libraire en livres et disques d'occasion à Paris se retrouve un beau jour face à un masque étrange et fascinant dans la boutique d'un antiquaire. Ce masque est la copie d'un masque mortuaire d'une jeune femme inconnue morte noyée dans la Seine en 1901, une beauté énigmatique dont le sourire affiché après la mort accentue encore l'étrangeté. Simon veut retrouver l'identité de cette jeune fille dont l'identité reste inconnue après plusieurs décennies, il va ainsi fouiller dans les archives de la morgue, décortiquant les les informations sur chaque mortes restées non identifiées, ses noyées de la Seine si nombreuses à une époque. Il se rend à la Bibliothèque nationale tentant vainement de trouver un nom, Simon est prêt à laisser tomber toutes ses recherches mais rencontre une femme d'origine allemande qui enquête elle aussi sur ces jeunes femmes et semble posséder des informations qu'il n'a pas.

Cette inconnue de la Seine a inspiré artistes et écrivain sans jamais révéler son identité, l'enquête que Didier Blonde nous offre à travers Simon est dramatique et enivrante de mystères. J'ai été subjuguée par ce masque comme on du l'être tant d'autres à la lecture du roman, je suis partie à la recherche de ce masque sur Internet pour en comprendre la fascination il est d'ailleurs assez troublant. Un récit qui se lit rapidement, une écriture simple et des phrases courtes, Simon garde un rôle de narrateur pour une quête perdue d'avance et sert à mettre en avant cette jeune fille, ce masque, son époque et ses mystères tout en faisant entrer dans la danse ces artistes au fil du temps pris au piège de ce sourire venu de l'au-delà.
Un goût pour l'étrange m'a attiré vers ce récit et cette inconnue qui n'en demeure pourtant pas tout à fait une.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article