Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passage des ombres - Arnaldur Indridason

Présentation
Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d’une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l’occupation américaine.
Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ?
Soixante ans plus tard, l’ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d’Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l’Islande de la « situation » n’est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l’affaire consommée, « tu diras que c’était les elfes ».

Avis
Dernier tome d'une trilogie qui m'a énormément plus et je quitte ainsi avec regret les deux personnages principaux Flovent et Thorson, deux enquêteurs l'un dans la toute nouvelle police criminelle islandaise, l'autre dans la police militaire.
Dans ce dernier récit ce sont deux enquêtes qui se superposent, la première enquête menée par Flovent et Thorson en 1944 concerne le corps d'une jeune fille retrouvée près d'un théâtre au Passage des ombres et dont ils ne trouveront jamais le coupable. Une enquête qui aura des répercussions sur celle menée par Konrad, enquêteur à la retraite, sur la mort d'un vieil homme. Et c'est là que l'auteur est un génie et sans vous révéler une once de détail concernant l'intrigue, je peux vous dire que ces deux enquêtes très liées et aux conséquences désastreuses qui nous font valser d'une époque à une autre nous livrent un suspense terrible et rend compte de fins tragiques. Dont certaines m'ont bouleversée (je suis sensible).
Les deux précédents tomes montraient la vie changeante sur cette île avec la venue de soldats étrangers anglais puis américain pendant la seconde guerre mondiale, la cohabitation compliquée et les relations tumultueuses entre les populations. Dans celui-ci il est plutôt question des débuts de la police criminelle en Islande et son évolution, les croyances populaires avec ses mythes et légendes, les secrets de famille et les pouvoirs politiques.


On retrouve ce jeu d'intrigues propre à l'auteur avec en plus ce côté cold case qui m'a aimanté au récit tout comme l'avenir des deux enquêteurs après cette enquête douloureuse, ce qui est fort agréable et qui conclu à merveille cette trilogie des ombres.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article