Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Edmond - Léonard Chemineau

Présentation
Paris, décembre 1897, Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Après l’échec de La princesse lointaine, avec Sarah Bernhardt, ruiné, endetté, Edmond tente de convaincre le grand acteur en vogue, Constant Coquelin de jouer dans sa future pièce, une comédie héroïque, en vers. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit mais qui deviendra la pièce préférée des français, la plus jouée du répertoire jusqu’à ce jour.

Avis
Fin d'année 1895, Sarah Bernhardt est sur scène incarnant le premier rôle de La princesse lointaine, pièce écrite par un jeune poète encore inconnu: Edmond Rostand. Beaucoup de monde dans la salle venu surtout assister à une représentation de la Grande Sarah car il est clair que les vers de Rostand sonnent creux à l'oreille de tout ce beau monde y compris des critiques. Certains quittent la salle avant la fin et il en est un en particulier, un critique, qui croisent Rostand sans savoir qu'il est l'auteur de ce supplice auditif et ne se gênent donc pas pour le lui dire.

Les critiques ne sont pas bonnes, le directeur du théâtre ne l’encense pas non plus. Edmond doit trouver cette idée lumineuse qui fera de lui un auteur reconnu et mettra sa famille à l'abri du besoin. Il se plonge dans le travail sans trouver l'inspiration, pourtant c'est dans une brasserie tenue par un homme noir et auprès de ce dernier qu'une idée de pièce lui viendra en tête. Edmond rencontrera l'acteur Coquelin, grâce à Sarah Bernhardt, pour lui proposer le premier rôle dans sa pièce, non encore écrite, mais dont le personnage principal lui sera inspiré sur le moment: un mousquetaire laid et amoureux. Coquelin accepte et est prêt à essayer l'acte 1 dès le lendemain. Il lui faudra compter sur tout son entourage pour arriver à mettre un point final à cette pièce que tout le monde connaît aujourd'hui sous le nom de : Cyrano de Bergerac.

La première représentation de la pièce fut une très longue préparation pleine de péripéties, Edmond a du gérer la pression des comédien, la jalousie de sa femme, les vers enflammées d'une femme croyant écrire à son ami Léo mais qui fut la muse de Rostand à son insu. La pièce jouée en 1897 fut un énorme succès tout comme celle mise en scène par Alexis Michalik en 2016 (dont se base la BD). Cette adaptation BD est donc le récit certes romancé de l'écriture de Cyrano de Bergerac, peut être aussi légèrement rocambolesque, car alors qu'on lui réclamait une comédie Rostand a réussi l'exploit de la créer tout en vers.

Je me suis beaucoup amusée à sa lecture, cette histoire très colorée de Léonard Chemineau où le théâtre se mêle à l'humour m'a ravie au plus haut point. Tant par les dialogues et la reprise d'extraits de la pièce mais aussi par ce dessin très réalistes aux décors magnifiques comme la reproduction du théâtre, les costumes. Je remercie énormément les éditions Rue de Sèvres et Léonard Chemineau pour cette belle dédicace.
Longue vie à Cyrano et au théâtre.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article