Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alexandrin ou l'art de faire des vers à pied - Pascal Rabaté et Kokor

Présentation
"Alexandrin de Vanneville, poète des campagnes et des villes, arpentant les chemins et les villes, de terre ou de bitume, par vent et par la pluie, sans me taire et sans amertume, je survis en proposant ma poésie". Refusant la servitude moderne, Alexandrin a choisi de ne s'exprimer qu'en rimes et de gagner sa vie en vendant en porte-à-porte ses poèmes photocopiés. Inutile de préciser qu'il ne roule pas sur l'or, mais cette vie lui réserve des petits plaisirs, comme celui de ne payer ses achats qu'avec des pièces jaunes. Rencontrant Kevin, un jeune adolescent fugueur, il décide de le prendre sous son aile, et le nomme auxiliaire en Contrat Indéterminé en Mendicité. Il va lui faire découvrir que la poésie ce n'est pas que des rimes, c'est aussi une façon de voir et d'interpréter les choses.

Avis
Un homme parcours les rues à la recherche de la bonne porte à laquelle frapper, il s'appelle Alexandrin de Vannevile et et poète des campagnes et des villes. Il vend à qui veut bien ses poèmes, en sonnant à la porte d'une maison emplie de livres il pense tomber sur un érudit mais ce n'est qu'un auteur de bandes dessinées. Gardant toujours le sourire aux lèvres malgré les déconvenues et la mauvaise humeur de chacun, Alexandrin fait rimer chacun de ses paroles mais lorsqu'il se retrouve seul Alexandrin est gagner par la déprime. Mais ce jour là en se rendant près du fleuve pour déjeuner Alexandrin rencontre Kevin un jeune garçon apparemment en fugue qui va changer son regard sur les autres.

Il est évident dès les premières pages qu'Alexandrin vit dans un autre temps, un monde qui n'existe plus, il apparaît mélancolique avant l'arrivée de Kevin puis se métamorphose. Celui sachant jouer avec les mots, les transformer en poésie devra apprendre à vivre avec une culture qui le dépasse. Ce récit est aussi celui de la rencontre entre la vieillesse et la jeunesse et montre qu'il n'y a pas de pont infranchissable entre les deux. C'est drôle et tendre mais le texte est parfois un peu lourd.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article