Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il Faut Sauver Said - Brigitte Smadja

Présentation
Saïd a aimé le travail bien fait, la langue française et ses richesses, les dictionnaires, la beauté sous toutes ses formes. Il a aimé être un bon élève. Mais c'était avant. Il y a longtemps. Il y a un an. Avant le collège Camille-Claudel, la foule hurlante de ses mille deux cents élèves, le racket, la fatigue, le mépris, et la haine de ceux qui veulent tuer tout ce qui est beau. Au collège, Saïd a changé. Ce n'est pas qu'il ne veut plus réussir et s'en sortir. Il le veut toujours, de toutes ses forces. C'est juste que, des forces, il en a de moins en moins. Tout seul, il sait qu'il n'y arrivera pas. Alors il s'accroche à ce qu'il peut : une sortie à Paris au musée d'Orsay, un tableau qui représente des fleurs blanches sur un fond noir, son ami Antoine qui baigne dans la culture, le caractère d'un prof qui ressemble à l'acteur de Mission impossible... Sauver Saïd de l'échec et du désespoir, est-ce vraiment mission impossible

Avis
Saïd, enfant d’immigrés algérien, vit dans une cité, pour lui l'école est un lieu où il peut s'épanouir mais depuis son entrée au collège les choses ont changé. Fini la protection presque maternelle des enseignants du primaire, dorénavant il faut faire avec ce trop plein d'élèves qui vont et viennent en tous sens et font beaucoup trop de bruit, avec ces autres qui ne désirent rien d'autres que mettre la pagaille pendant les cours ou régner en toute puissance sur les plus faibles.  C'est le cas de Tarek et sa bande, il terrorise tout le monde et entraîne bientôt Abdelkrim le frère de Said dans ses trafics. 
La bande s'en prend bientôt aux professeurs devant les yeux effarés de Said et de son ami Antoine, alors qu'eux veulent seulement étudier et s'en sortir. Said sera bientôt rattrapé par les problèmes familiaux et les problèmes au collège alors que tout ce qu'il souhaite c'est s'en sortir.
Récit très court, 90 pages, résume le malaise d'un jeune garçon dont l'avenir serait tout tracé s'il n'avait pas en lui cette force de devenir autre chose, de réussir. L'auteur a su décrire la violence d'une bande d'enfants telles que la côtoie nos ado et l'abandon total des autres à ce pouvoir qu'on exerce sur eux, mais le point fort reste tout de même cet accès à l'éducation qui n'est malheureusement pas égal dans tous les coins de France.

Ce petit livre est complètement adapté à nos jeunes, il devraient être lu et analysé à l'école pour faire comprendre que la chance il faut la saisir et ne pas hésiter à parler de ce qui nous tient à cœur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article