Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ombres sur la Tamise - Michael Ondaatje

Présentation
Dans Londres dévastée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, la vie est dure, les denrées rares, l’avenir incertain. C’est le moment que choisissent les parents de Nathaniel et de Rachel pour leur annoncer qu’ils doivent les quitter, car leur père vient d’obtenir un poste à Singapour. Confiés à un tuteur qu’ils surnomment « le Papillon de nuit », les deux adolescents ne tardent pas à découvrir que le présent comme le passé de leur famille sont brouillés par le jeu des apparences.

Avis
Ce roman m'a un peu dérouté, sa quatrième de couverture me semblait annoncer un peu d'aventure et de mystère mais je n'ai pas retrouvé ces deux ingrédients ou alors si peu.

Le roman est divisé en deux parties, la première qui débute à la fin de la seconde guerre mondiale à Londres nous emmène à la rencontre du narrateur, Nathaniel, 14 ans, et de sa sœur Rachel. Leurs deux parents leurs annoncent un départ prochain pour l'Asie alors qu'eux resteront sous la tutelle d'un ami mystérieux surnommé Le Papillon de nuit. Le père aurait soi-disant été envoyé à Singapour pour le travail, quant à la mère elle le suit en bonne épouse, sauf que Nathaniel découvre au sous-sol la malle soigneusement préparée par sa mère. Alors est-elle réellement partie? dans la négative où est elle désormais et pourquoi ne vient elle pas vivre avec ses enfants? et où est réellement leur père?
Autant de questions qui se bousculent dans la tête du jeune garçon, alors que frère et sœur sont sous la tutelle de cet homme certes gentil mais dont les activités ne semblent pas très légales, et les personnes l'entourant franchement louches.

La deuxième partie se concentre sur Nathaniel des années plus tard alors qu'il est devenu  officier des services de renseignements, il va tenter de retrouver les traces de l'activité de sa mère pendant et après la guerre et découvrir un agent secret prénommée Rose.

On pourrait parler de roman d'espionnage et d'apprentissage, avec d'un côté les agents à la solde de l’État de l'autre deux adolescents qui devront mener leur barque avec pour références des personnes pas très nettes. Ils feront leur éducation en accompagnant notamment le Dard dans ses "tournées" nocturnes.
Ce roman m'a troublé, la construction est en deux partie passé et présent aide beaucoup à comprendre le personnage de Nathaniel mais un peu moins celui de sa sœur, la deuxième partie nous dépeint le personnage de la mère avec ce caractère froid et distant, méfiante et volontaire. Pourtant il me paraît que Nathaniel ne trouve dans sa vie aucun véritable équilibre qui le ferait avancer vers le bonheur. On reste figé dans une double histoire avec le passé comme rampe d'accès vers un avenir brumeux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article