Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une maternité rouge - Christian Lax

Présentation
Au Mali, une Maternité rouge, sculpture datant du XIV ? siècle, est sauvée de la folie destructrice des islamistes par Alou, un jeune chasseur de miel. En compagnie d'autres migrants, sœurs et frères d'infortune, Alou prend tous les risques pour rejoindre l'Europe. Son but et son obsession : confier la précieuse statuette au musée du Louvre...

Avis
Un jeune malien sauve in extremis une statue des mains de colons, une Maternité rouge, elle représente une mère et son enfant. Plusieurs décennies plus tard les islamistes font régner la terreur au Mali et alors qu'un jeune cueilleur de miel se fait molester devant un baobab ces derniers décident de le faire exploser. De ce malheur Alou, le cueilleur de miel, découvre dans les décombres de cet arbre une statuette; il décide de rejoindre l'instituteur d'un village pour lui montrer son trésor sans imaginer ce que cet homme va lui demander de faire et de vivre. Ce vieil homme a autrefois étudié les arts en France avant d'être expulsé et sait que cette Maternité rouge sera protégée comme il se doit au musée du Louvre.
En parallèle, à Paris, le musée du Louvre développe une aile consacrée aux arts africains où une maternité rouge y a déjà une place alors que tout près de là des demandeurs d'asile vivent sous leurs tentes.

Cet album m'a marqué par la volonté d'un vieil homme de sauvé l'héritage artistique de son pays des mains de fanatiques et de celle d'Alou prêt à franchir les dangers de tout migrant souhaitant entrer en Europe. L'auteur nous dépeint de beaux paysages tranquilles avant de nous embarquer dans une expédition périlleuse et une attente interminable. La violence règne sur ces terres maliennes et une autre bien plus sournoise attend ces migrants sur cette terre qu'ils pensaient providentielle. 
Pas de patho l'album reste neutre de tout jugement mais décrit la problématique de la protection de l'art africain en des temps tourmentés par des islamistes, la tentative de musées européens de récupérer ces œuvres dans une optique de sauvegarde, et ces hommes et femmes cherchant une protection difficile à obtenir quand on ne peut rivaliser avec l'art.
Du coup cette question qui m'est venue: l'art est-il plus important que des vies humaines?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article