Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sang famille - Michel Bussi

Présentation
« Je m'appelle Colin Rémy. J'ai seize ans. Je suis orphelin.
C'est du moins ce que tout le monde m'a toujours dit. Pour ma part, je ne l'ai jamais vraiment cru. C’est aussi pour cela que je suis retourné cet été d’août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j’ai passé les premières années de ma vie.
C’est alors que tout à basculé dans la folie.
Quel rapport entre mon histoire et l’évasion de deux prisonniers lors d’un transfert vers le centre de détention, semant la panique sur Mornesey au cœur de la saison touristique ?
Dois-je croire les légendes de l’île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants… Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l’île.
A qui puis-je faire confiance ?
Peut-on voler la mémoire d’un enfant de 6 ans ?
Pourquoi suis-je le seul sur l’île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !

Avis
Premier roman de Michel Bussi que je lis et apparemment il fut également l'un de ses premiers puisqu'il a été publié pour la première fois il y a dix ans. Autant commencer par le commencement!
Le roman débute alors que Colin, jeune garçon de seize ans, est retenu prisonnier par quatre ravisseurs, ils exigent de lui de se rappeler d'un événement survenu il y a une dizaine d'années alors qu'il n'avait que six ans alors qu'il devenait orphelin.
Colin fut recueilli par son oncle et sa tante qui lui cachent bien des choses sur la disparition de ses parents. Mais il arrive un âge où il est indispensable de savoir d'où l'on vient et qui l'on est, c'est à ce moment que Colin choisi de faire un stage de voile à Mornesey, cette île où il passa ses jeunes années avec ses parents. Peut être arrivera t-il à soulever éclaircir le mystère de la disparition de ses parents.

Roman d'aventures plus que polar, plaisant mais sans intrigue véritablement passionnante. L'écriture fluide permet de passer rapidement les 500 pages du récit dont les chapitres courts apportent le suspense nécessaire pour retenir le lecteur.
Une quête de ses origines qui ne m'a pas emportée comme je l'aurait souhaité mais a au moins eu le mérite de me distraire quelques jours.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

matatoune 22/08/2019 07:35

C'est un premier roman, revisité par l'auteur lui-même pour une réactualisation nécessaire. C'est vrai qu'il est un peu plan plan ! Et cela ne vaut pas Nymphéas noirs ou d'autres ! Néanmoins, et même si son dernier ne m'a pas trop convaincue, je reste attacher à cet auteur !