Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vivre ensemble - Emilie Frèche

Présentation
« La première fois qu’ils se sont vus tous les quatre, le fils de Pierre n’a pas supporté un mot du fils de Déborah, ou peut être était-ce juste un rire, et, pris d’une rage folle, il s’est mis à hurler qu’il les détestait, que de toute façon elle ne serait jamais à son goût et Léo jamais son frère, puis il a attrapé un couteau de boucher aimanté à la crédence derrière lui et, le brandissant à leur visage, il a menacé de les tuer – cela faisait une heure à peine qu’il les connaissait. » Tout le monde ne parle que du vivre-ensemble mais, au fond, qui sait vraiment de quoi il retourne, sinon les familles recomposées ? Vivre ensemble, c’est se disputer un territoire.

Avis
Roman sur une famille recomposée, contre toute attente rien ne va se passer en toute quiétude. Pierre et Déborah décident de franchir le pas et d'habiter ensemble, ils ont chacun un enfant, un garçon, Léo treize ans est le fils de Déborah, Salomon dix ans est le fils de Pierre. Les deux enfants sont totalement différent, le premier est relativement paisible, le second est un enfant surdoué qui a de nombreux problèmes de comportement. La relation entre tous les personnages risque d'être compliquée, c'est ce que nous ressentons dès le début du roman.
Salomon se montre épouvantable avec tout le monde au point de détériorer la relation entre Déborah et son fils, la vie de couple ne sera pas la vie en rose, trop de compromis et trop de non-dits vont pourrir les efforts fait par Pierre et Déborah pour reconstituer une famille. De plus dans un Paris encore écrasé par le poids des attentats, le moral de chacun n'est pas au beau fixe.
Un roman où l'amour ne fait pas de miracle, certains ne prennent pas leurs responsabilités ou tentent de noyer le poisson sous une faiblesse non assumée. Le roman aurait pu être passionnant mais j'émets une réserve car pour moi il manque de dynamique comme si tout devait être étouffé plutôt que de faire exploser les choses une bonne fois pour toute et révéler les vrais problèmes pour les résoudre ensuite.

Il est déjà bien difficile de se reconstruire, de rebâtir une relation de confiance et de partager son quotidien mais recomposer une famille ne se fait pas sans sacrifice et surtout sans dialogue. Le récit reste intéressant mais ne m'aura pas marqué.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article