Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chère Fubuki Katana - Annelise Heurtier

Présentation
Au lycée ou même chez soi, quand on vit au Japon, on n’étale pas ses problèmes.
Pourtant, Emi aurait beaucoup à dire : le harcèlement qu’elle subit, l’attitude de ses parents… et surtout cette culpabilité qu’elle essaie d’enfouir depuis plusieurs mois.
Emi ne se confie jamais. Elle se réfugie dans ses mangas et fait semblant que tout va bien.
Jusqu’à ce qu’une rencontre lui donne envie de s’ouvrir enfin.
Mais à qui peut-on se fier dans une société où les apparences peuvent l'emporter sur la vérité ?

Avis
Le harcèlement scolaire est un fléau et ce roman se déroulant au Japon en parle avec subtilité. Emi est une lycéenne qui depuis quelques temps subi le harcèlement d'une autre élève, un jour alors qu'elle se trouve dans un bar à chat elle fait la rencontre d'Hana. Alors que tout son environnement devient un fardeau, l'école, ses parents, les autres, Emi va se lier à Hana et remonter doucement la pente même si la peur demeure.
Mais dans cette société où tout semble factice personne n'est réellement se qu'il prétend, c'est ainsi qu'Emi va faire confiance, se livrer et offrir son amitié à une personne payé pour ça. C'est étrange mais pourtant bien réel, dans un Japon fermé, où chacun doit garder ses problèmes et émotion pour soi afin de ne pas mettre son interlocuteur mal à l'aise, il est difficile de s'ouvrir et de trouver du réconfort ou même des conseils.

Je découvre avec ce roman un système totalement inconnu, celui de ces agences fournissant moyennant finance : ami, père, épouse afin de contrer la solitude. Mais il y a aussi la discrimination envers une catégorie de la population issue d'une vieille tradition et de superstition.
Le mal-être d'Emi se ressent par son retrait progressif de toute vie sociale, et montre combien il est essentiel d'être vigilent pour ne pas retrouver ses proches dans la forêt des suicidés. Le récit nous fait certes découvrir un pays majestueux où la population s'enferme de plus en plus dans un monde virtuel, le contact humain devient plus compliqué jusqu'à disparaître complètement, et ça fait peur. 
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article