Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entrez dans la danse - Richard Guérineau & Jean Teulé

Présentation
Strasbourg, le 12 juillet 1518. Dans une ville assommée par la canicule et ravagée par la maladie, une femme en transe, mue par une force irrépressible, danse, tournant durant des heures autour d'elle-même. Comme aimantés, des hommes et des femmes commencent à la suivre et à l'imiter, par dizaines puis par centaines, jusqu'à tomber morts d'épuisement.

Avis
1518, la famine touche durement la vile de Strasbourg. Enneline, la femme du graveur, comme tant d'autres avant elle, se dirige vers le Pont du Corbeau du haut duquel elle va jeter son nouveau né dans les eaux faute de pouvoir le nourrir. Cette situation fait partie du pire car certains se sont même nourris d'êtres humains, la population a touché le fond et pourtant rien n'augure ce qui va arriver. Enneline pris d'une sorte de folie sort de la maison et se met à danser sur la place devant son mari et d'autres habitants étonnés par tant de laisser-aller, pourtant elle sera rejointe peu à peu par de nombreuses personnes. Dansant sans s'arrêter même devant les injonctions religieuses et les tentatives de solution des autorités.
Une folie qui ne trouve d'explications nulle part.

N'ayant pas lu le roman éponyme je découvre donc ce récit qui m'a paru tendre vers le fantastique alors qu'il est issu d'un fait divers bien réel. Une épidémie de danse qui toucha toute une ville et reste inexpliquée, voilà une histoire qui pourrait être captivante mais ma lecture s'est faite plus par curiosité que par véritable enthousiasme. Les dessins illustrant les mots de Jean Teulé par contre sont complètement envoûtant et c'est ce qui a sauvé ma lecture, la mise en scène de ce drame de façon presque grotesque s'adapte parfaitement à ce que j'aurais imaginé à partir du texte. 
Je suis toutefois un peu déçue par la narration attendant à chaque page une tragédie qui n'arrive qu'en bout d'ouvrage et est à peine perceptible. Un récit difficile à comprendre alors pour apprécier cette BD il ne faut pas trop aller chercher une quelconque explication et rester spectateur d'une folle danse qui dura plusieurs jours.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article