Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Seuls sont les indomptés (BD) - Max de Radiguès, Hugo Piette & Edward Abbey

Présentation
Au milieu des années 1950, Jack Burns mène une existence solitaire : il parcourt le Nouveau-Mexique à cheval, vit de petits boulots et dort à la belle étoile.
Lorsqu'il apprend que son ami Paul a été arrêté pour avoir aidé des Mexicains à passer la frontière clandestinement, il décide de se faire incarcérer à son tour pour l'aider à s'évader.

Avis
Nouveau Mexique. Jack Burns se prépare un repas: feu, steack, conserve, café et cigarette, tout proche son cheval Whisky. A regarder comme ça on situerait l'action en plein Western, sauf que quelque case plus loin on aperçoit un avion; la réalité rattrape le lecteur: nous sommes bien dans le présent et cet homme est l'incarnation d'un monde révolu. Réfractaire à toute modernité Jack vit comme il l'entend c'est à dire libre, pourtant il avance à travers les plaines et les canyons direction le monde moderne et la maison de Jerry afin de venir en aide à Paul emprisonné pour s'être opposé à la conscription obligatoire due à la guerre du Vietnam.

Adaptation du roman éponyme d'Edward Abbey paru initialement en 1956 avant d'être réédité par les éditions Gallmeister en 2015, Seuls sont les indomptés est une ode à la liberté et à l'indépendance vis à vis de notre société moderne mais ce qui aurait pu être un joli conte fini en chasse à l'homme insensée. La BD se découpe en deux récit, d'abord la personnalité de Jack est expliquée à travers son approche et sa vision de la société, puis vient la traque de cet anticonformiste qui aux yeux des autres sera anarchiste puis communiste avant de finir assassin. La différence rend fou celui qui la vit.

Une histoire très prenante tant on se rend compte de l'absurdité de la situation qui ira jusqu'à devenir accablante. Les dessins me renvoient aux années 50 avec ces couleurs vives et les nombreuses cases sans textes m'ont un peu déroutée mais l'ensemble montre combien la nature humaine s'enferme dans un cadre où toute différence devient suspecte. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article