Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Monologues de l’attente - Hélène Bonnaud

Présentation
Par une semaine glaciale de février, sept personnages se rendent chez leur psychanalyste et s’installent dans la salle d’attente. Il y a Daniel, délaissé par une mère qui lui préfère son jeune frère, Sandra, toujours en retard pour sa séance, ou encore Laurent, bouleversé par cet étrange cauchemar qu’il a fait la veille… Dans ce moment d’entre-deux, sorte de sas entre la vie quotidienne et la vie intérieure, leurs pensées vagabondent et leurs sentiments sont décuplés par cette attente dont ils ne savent pas exactement quand elle prendra fin. Tandis que la parole se déroule, se projette, entre réalité et fantasme, entre angoisse et espoir, ce sont les mystères de l’inconscient que l’on découvre, mais aussi sa logique implacable et sa drôlerie. En quelques mots, nous entrons dans l’intimité de chacun et, au-delà, dans la complexité et la richesse de la pensée humaine.

Avis
Sept personnes, ils se trouvent dans la salle d'attente de leur psychanalyste ou sont en chemin, vont nous parler d'eux et de leurs attentes. Nous assistons ainsi à une ouverture de parole où il est surtout question de douleur, de celle que l'on se traîne comme un boulet et nous empêche de vivre pleinement. Pas de place pour l'empathie, chaque personne se livre et en quelque sorte se délivre autour de sept nouvelles, et nous raconte un moment clé de sa vie, un sentiment, ou partage un point de vue.

La psychologie est donc bien le maître mot de cet ouvrage, les personnages se parlent à eux mêmes (monologue) lors d'une attente en faisant des références à Freud. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de s'intéresser spécialement à la psychologie ou la psychanalyse pour apprécier cet écrit, il est vrai que le rythme est lent et nulle intrigue viendra mettre un peu de piment à la lecture mais l'émotion est là, c'est elle qui va nous surprendre.

J'ai apprécié cette lecture profonde et exquise.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article