Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Fred Fordham et Harper Lee

Présentation
Livre culte dans le monde entier, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur raconte l’histoire d’Atticus Finch, jeune avocat, qui élève seul ses deux enfants Jem et Scout. Lorsqu’il est commis d’office pour la défense d’un homme noir accusé d’avoir violé une femme blanche, la vie de la petite famille bascule. Nous sommes dans les années 1930, dans une petite ville de l’Alabama et certaines vérités peuvent être dangereuses à démontrer…
Grâce au talent de Fred Fordham, ce roman graphique donne une nouvelle vie au chef d’œuvre d’Harper Lee. L’illustrateur a exploré les lieux qui ont compté pour la mythique auteure américaine en se plongeant dans sa vie afin de s’approcher au plus près de son imaginaire. Fred Fordham offre un éclairage inédit du texte avec ce magnifique ouvrage qui renforce encore la modernité de l’œuvre de Lee. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est l’un des plus grands classiques de la littérature du xxème siècle.

Avis
Moi qui avait abandonné la lecture du roman quasiment au tiers je suis ravie de pouvoir découvrir ce chef d’œuvre autrement, et quoi de mieux que la BD pour laisser encore un peu de place à l'imagination qu'un film n'accorde pas. Une version graphique donc du célèbre roman d'Harper Lee dans lequel nous retrouvons des thèmes forts comme le racisme et la ségrégation très marquée encore dans l'Alabama des années 30, les inégalités sociales et les répercussions de la crise de 29.


Les dessins sont très réalistes et apportent un certain poids au texte associé et directement tiré du roman lui-même. Ainsi le mot adaptation n'a pas tout son sens puisque rien n'est adapté mais tout est retranscrit en images.
Reprenons un peu l'histoire, c'est à Maycomb que nous rencontrons tout d'abord Scout (Jean Louise) Finch et son frère Jem (Jeremy), ils rencontreront Dill avec qui durant un été ils auront des activités diverses d'enfants de leur âge mais avec une interrogation tenace: Boo Radley est-il toujours vivant? si oui pourquoi ne sort-il jamais de chez lui et ce depuis tant d'années. Ce sera un mystère qu'ils tenteront de dévoiler avant d'être rattraper par l'actualité de la ville à savoir un procès.

Ce procès sera celui d'un homme accusé à tort mais qui subissant le racisme ambiant n'aura que peu d'espoir de s'en sortir. Atticus Finch, le père de Scout et Jem, est l'avocat d'un homme noir accusé du viol d'une fille blanche, il ne se fait guère d'illusion sur le sort du pauvre homme mais tient à garder son rôle de défenseur malgré les menaces qui pèsent aussi sur lui et sa famille.

Le livre d'Harper Lee paru en 1960 est publié en pleine évolution des mentalités aux Etats-Unis, il marque donc un tournant dans la littérature américaine en mettant l'enfance au cœur de ce système ségrégationniste et face à une injustice dont on ne peut modifier l'issue. Cette BD est magnifiquement réalisée, les dessins nous plongent dans la chaleur de l'Alabama, ses couleurs et cette ville de Maycomb très bien rendue. Les maisons, tenues vestimentaires jusqu'aux traits du visage de ces femmes aux mœurs ecclésiastiques, tout est fait pour se sentir comme un énième personnage et vivre de près cette histoire dramatique.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article