Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Calpurnia T2 (BD) - Daphné Collignon et Jacqueline Kelly

Présentation
Nous sommes dans le comte de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia Tate, onze ans, continue de partager avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes. Elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d'être une jeune fille à l'aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si elle ne voulait pas faire son entrée dans le monde comme toutes les jeunes filles de son âge ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

Avis

En cette année 1899 dans le Comté de Caldwell au Texas, nous retrouvons Calpurnia après qu'elle ait découvert une plante encore inconnue avec son Grand-père. Déterminée et libre Calpurnia va être mise face à ses obligations de jeune fille de bonne famille dans ce second tome, oublié les baignades à la rivière, les errances dans la forêt à la recherche d'espèces de papillons, il lui faudra dorénavant apprendre la cuisine et la broderie pour préparer son entrée dans la société. Elle commence à voir ses rêves de devenir une grandes chercheuses s'envoler, et se dit qu'il n'est pas normal que ses frères, eux, puissent avoir toutes les libertés.

Cette petite héroïne, féministe avant l'heure, se voit contrainte par sa mère de suivre les directives afin d'apprendre à cuisiner mais ne semble guère douée, pareil pour la broderie qui est une véritable catastrophe et dont Calpurnia s'ouvrira à son grand-père. Dans ce tome nous voyons les différents liens qui unissent cette famille, Calpurnia semble bien plus proche de son grand-père alors qu'on la voit craindre les décision de sa mère, elle se pose des questions sur l'amour et le mariage et l’obligation de se plier aux convenances.

Entre jouer à la perfection son rôle de jeune fille ou partir à "l'aventure" avec son grand-père, pour Calpurnia le choix est vite fait mais elle risque de se voir mettre des bâtons dans les roues. L'époque ne convient pas aux femmes trop libres.
Les dessins aux couleurs sépia et noir nous font remonter le temps avec douceur, Calpurnia s'affirme et continue de rêver à devenir une femme importante dans le monde (autre qu'une épouse modèle) et je me demande si quelques concessions ne seront pas indispensable afin qu'elle réalise son rêve. A voir des les prochains tomes.

Il est difficile de comprendre la pression morale qui pèse sur les jeunes filles de cette époque, pour autant la lecture de ce second tome est très agréable et je dois avouer que l'on apprend beaucoup de choses intéressantes. Alors Calpurnia deviendra t'elle ou pas naturaliste? A suivre...

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article