Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le même bateau - Zelba

Présentation
En novembre 1989, le mur de Berlin tombe. Wiebke Petersen a 16 ans et pratique l'aviron à haut niveau. En 1991, elle intègre la première équipe d'Allemagne réunifiée pour les championnats du monde et va devoir apprendre à connaître ses anciennes adversaires pour former une équipe unie malgré les bouleversements qui secouent encore leur pays. Un récit autobiographique où la petite histoire se mêle à la grande.

Avis
Octobre 1989 en Allemagne de l'Ouest, deux soeurs Britta et Wiebke pratiquent l'aviron sur le lac de Baldenay et se disputent. Les relations entre les deux sœurs sont un peu frictionnelles, et pour cause cette année est la dernière pour Britta en catégorie junior A ce qui signifie que c'est sa dernière chance pour être qualifier au championnat du monde juniors qui se dérouleront en France. Pourtant leur tandem pourrait être exceptionnel mais c'est sans compter sur leur caractère explosif. En parallèle aux exploit sportif de ces deux jeunes filles c'est le destin de l'Allemagne qui se joue cette année là, des événements de rébellion ont lieu en Allemagne de l'Est (RFA) et nombre de ressortissant quittent le pays pour se rendre en RDA. 

Cet album est très riche, non seulement grâce aux deux sœurs nous en apprenons beaucoup sur ce sport qu'est l'aviron mais en plus il fait office de cours d'histoire sur la réunification de l'Allemagne et un peu de sociologie pour comprendre comment s'est passé cette réunification notamment du côté de la jeunesse sportive. Il s'agit aussi de faire un écart sur le vie d'une jeune fille de 16 ans qui découvre la liberté et le sexe mais aussi les renoncements aux plaisirs de la vie pour se consacrer au sport. Vu de l'intérieur notamment du côté de ces clubs d'aviron la chute du mur de Berlin, outre cette plaie que l'on referme, va générer une concurrence qu'ils n'attendaient pas et qu'il faudra, pour vaincre, redoubler d'effort.
De plus j'ai été surprise de constater combien les premiers maillots sportif portant cet aigle n'était pas au goût de tous, et que le porter en compétition n'était pas forcément un honneur. Le dessin alterne entre des "chapitres" bichromiques sur la vie de Wiebke et des double pages couleurs lorsqu'il s'agit d'explication sur un point précis comme la compétition d'aviron, la réunification, ou encore le sport en RDA. 

C'est un ouvrage de plus de 150 pages qui est vraiment passionnant et amusant, j'ai pris un grand plaisir à me replonger dans ces années où beaucoup de choses ont changé pour cette génération d'adolescents (et pour beaucoup d'autres aussi). Cette BD donne des indications sur la vie en RFA, le manque et le contrôle qui paraissaient inconcevable à ces jeunes de RDA. Une réussite sans aucun doute.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article