Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Meurtres en douceur et autres nouvelles - Ray Bradbury

Présentation
Un couple de vieillards dont la seule préoccupation est de se débarrasser définitivement l'un de l'autre, un curieux psychanalyste tout droit sorti du fond des mers, un détective qui enquête sur l'étrange disparition de trois enfants en se prenant pour Sherlock Holmes, une pickpocket incroyablement douée, une bibliothécaire capable de faire vivre les personnages des livres, tels sont les héros de ces aventures qui mêlent humour et merveilleux. Loin de Fahrenheit 451 et de Chroniques martiennes, Ray Bradbury nous entraîne dans un univers en apparence familier et pourtant surprenant.

Avis
Grande découverte que cet auteur qui met le fantastique à l'honneur dans des nouvelles à la limite du polar pour certaines nouvelles. Je n'ai pas accroché tout du long mais il y a bien 2 nouvelles qui m'ont captivé.
La première nouvelle met en scène un psy, ancien capitaine de sous-marin, qui soigne ses patients en absorbant leur délires grâce à un périscope. Je n'ai pas accroché du tout n'ayant trouvé aucune intrigue à suivre à part les délires d'un psy. La seconde nouvelle par contre est très intéressante avec une intrigue digne de Sherlock Holmes, Pas-vu-pas-pris raconte l'histoire d'assassinat d'enfants dont les corps sont retrouvés ensevelis en pleine forêt, forêt où il règne un étrange silence. Il y a bien une théorie sur l'identité du meurtrier qu'un enquêteur improvisé va mettre en lumière quitte à se sacrifier.
Dans la troisième il est plutôt question d'humour, certes noir, mais d'humour tout de même où un couple de personnes âgées se tend mutuellement des pièges pour se débarrasser l'un de l'autre. L'avant dernière nouvelle met en scène une pique-pocket en plein spectacle pendant lequel elle humilie de grands hommes et réjouie les épouses. L'un des spectateurs s'identifie à l'un des malheureux jusqu'à penser qu'il est son jumeau, il va lui enjoindre de loin à s'échapper de là au plus vite lui donnant conseils sur conseils pour ne pas subir cette affreuse humiliation. Cette nouvelle commence dans l'étrange pour finir dans l'absurde, très plaisante à lire elle m'a tiré un sourire.
Mais celle qui m'a le plus perturbé et fait réfléchir est la dernière. Il est fait hommage aux livres et à leur pouvoir d'évasion avec ce soldat revenant dans sa région natale et qui se rend dans cet endroit où il a passé des heures: la bibliothèque, en espérant retrouver ses amis.

Ces cinq nouvelles flotte dans des genres littéraires différents même si le fantastique n'est jamais loin, les intrigue sont réellement prenante mais malheureusement la narration est longue et ennuyeuse. Ce qui fait que malgré la richesse de ces nouvelles je n'ai pu pleinement être absorbé par les mots.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article