Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Green Class, tome 2 : L'alpha - Jerôme Hamon & David Tako

Présentation
Un virus a transformé une partie de l'humanité en des êtres dépourvus de toute volonté. Des créatures difformes extrêmement contagieuses.
Pris au piège dans une zone de quarantaine, à 2 000 km de chez eux, un groupe de jeunes canadiens se retrouve plongé en plein cauchemars. Un combat d'autant plus compliqué que l'un des leurs est contaminé...
Le géant végétal a brisé le mur qui isolait la région. La quarantaine est rompue et nos héros peuvent découvrir le monde extérieur. Leur déception est terrible, la contamination s'est étendue à tout le pays. Mais Lucas, Beth, Linda et Sato n'ont pas le temps d'y penser. Le géant a emmené Naïa et Noah, et il est urgent de les retrouver.

Avis
N'ayant pas lu le premier tome je me retrouve balancée dans cette ambiance apocalyptique où l'humanité fait face à un virus très contagieux transformant chaque être en une créature végétale assez effrayante. La quatrième de couverture m'a un peu aidé à y voir claire dans ce chaos, nous suivons quatre adolescents échappés de la zone de quarantaine pour tenter de rejoindre leur pays, le Canada. Malheureusement traverser tout un pays en proie à un virus non seulement contagieux mais aux effets irréversibles, ce n'est pas de tout repos. Se font face les humains et les contaminés (sous leur forme végétale et je tenterais de dire animale puisqu'ils ont une force et une puissance fantastique, et leur présence dans les dessins me fait penser à ce que l'on entend depuis un moment sur la nature qui reprend ses droits dans toutes les villes du monde confinées pour cause de Covid.

Des humains contaminés qui se transforment en une sorte de racine gigantesque est une idée à la fois folle et complètement réaliste, arriver à imaginer que la nature devienne un jour le plus grand prédateur sur Terre est une idée de génie. Alors même si je n'ai pas adhéré au scénario avec complot du gouvernement, un peuple en déroute et des rebelles assoiffés de pouvoir, ce sont surtout les dessins qui ont facilité ma lecture.

Alors écologiste et amateur d'apocalypse voici une BD faite pour vous. Je passe mon chemin !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article