Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie est un roman - Guillaume Musso

Présentation
« Un jour d’avril, ma fille de trois ans, Carrie, a disparu alors que nous jouions toutes les deux à cache-cache dans mon appartement de Brooklyn. »
Ainsi débute le récit de Flora Conway, romancière renommée à la discrétion légendaire. La disparition de Carrie n’a aucune explication. La porte et les fenêtres de l’appartement étaient closes, les caméras de ce vieil immeuble new-yorkais ne montrent pas d’intrusion. L’enquête de police n’a rien donné.
Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, un écrivain au cœur broyé se terre dans une maison délabrée.
Lui seul détient la clé du mystère. Et Flora va le débusquer.

Avis
J'ai découvert Guillaume Musso avec Central Park et avoue ne pas être déçu par les romans parus ensuite. La vie est un roman happe dès les premiers mots, le résumé en disant déjà suffisamment je pense inutile d'en dire plus au risque de dévoiler des points essentiels de l'intrigue.
Carrie, trois ans, disparaît alors que la maison est close, sa mère Flora, écrivain à succès entourée de mystère, ne comprend pas comment sa fille a pu se volatiliser ainsi. Un parcours douloureux jusqu'à comprendre et tenter de toutes ses forces de convaincre celui qui la fait disparaitre de la lui ramener. A lire ces lignes on pourrait croire à un kidnapping mais ce n'est pas le cas, c'est bien pire. Pire et pourtant sorti tout droit d'un esprit créatif.

Roman construit sur trois parties, les deux premières étant bien distinctes l'un de l'autre avant de se mêlées dans la troisième. La réalité et la fiction s'entremêle jusqu'à embrouiller le lecteur, le laissant se confondre dans un récit où le personnage principal est le roman lui-même. J'aimerais en dire davantage mais ce serait gâcher le plaisir de découvrir la psychologie de l'écrivain et le pouvoir de décision d'un personnage fictif.

Le seul point négatif qui est pourtant très positif pour l'auteur est qu'il est absolument impossible de d'arrêter sa lecture, le récit se lit vite car l'intrigue, les rebondissements et le suspense agrippent le lecteur. Un livre, un jour, c'est rageant mais cette lecture était terriblement captivante.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article