Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le niçois: Fashion week - Joann Sfar

Présentation
Jacques Merenda, alias le Niçois, passe une soirée aussi peu tranquille que d'habitude avec son amoureuse, Loulou Crystal. Un coup de fil, et les voilà en route au débotté pour la capitale ? ils étaient à Nice, évidemment, où d'autre ? But du déplacement en terre hostile : un gros coup. Un très gros coup. Une vedette à détrousser, au sens figuré, cette fois. Des bijoux. En pleine Fashion Week, on peut être sûrs que les flics seront occupés à mater beaucoup plus bas qu'il ne faudrait pour surveiller les colliers, bagues, et autres colifichets de la vedette. Ça va être facile, dans deux jours, ils sont de retour sur la Côte... 

Avis
C'est reparti comme en 40 avec Jacques Merenda, ancien maire de Nice qui se la coule douce avec Loulou Crystal, une ancienne star du porno. J'avais bien sût adoré les roman qui mettait en scène ce singulier personnage et espérais le retrouver dans une aventure mise en images avec cette BD au titre pourtant pas racoleur mais à la quatrième alléchante.

Loulou Crystal est une femme libre qui ne veut rendre de compte à personne pourtant elle est tombée amoureuse du truand niçois numéro un: Jacques Merenda. Il est beaucoup plus vieux qu'elle mais il assure. Lors d'une soirée alors que Jacques tranquillement assis à siroter son whisky et à fumer des cigares et que Loulou danse à en réjouir les yeux des hommes, il reçoit un appel pour du "boulot". Direction Paris, cette ville qu'il déteste pour un gros coup qui devrait rapporté tout aussi gros. Kim Kestéchian est à la Fashion Week et tous ses beaux bijoux aussi.

Sur la base d'un fait divers, Sfar met en scène le niçois dans une attaque rocambolesque qui aurait fait un très bon film comique. Rien ne va se passer comme prévu, chaque personnage aura un rôle à jouer mais plusieurs bâtons vont se mettre dans les roues de ce quatuor mal organisé.
C'est amusant parfois un peu lourd, le récit est captivant mais j'ai eu un peu de mal avec les dessin et le texte pas toujours lisible et surtout trop importants. IL y a bien sûr une véritable intrigue autour du vol de ces bijoux et ce Merenda imperturbable, au sang froid dont les turbulences autour de lui n'ont aucun effet sur sa stature de grand homme. Parce qu'il assure le niçois!
Un petit bémol concernant les couleurs qui sont à mon goût trop vives.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article