Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vent mauvais - Cati Baur

Présentation
Béranger est en crise, depuis son dernier succès au cinéma, il y a quinze ans, il est aussi peu inspiré dans son travail de scénariste que dans sa vie de divorcé, père de deux adolescentes, Lison et Violette. Il peine à écrire la suite que lui réclame son agent, son ex-femme lui empoisonne la vie et sa relation avec sa maîtresse ne mène à rien. Il décide de quitter Paris … pour s’installer à la campagne à côté d’un champ d’éoliennes face auxquelles il semble trouver l’inspiration.
Sur place, il vit une idylle avec Marjolaine, une fille un peu décalée, la trentaine, un look de hippie qui conduit le bibliobus du village. Quand elle ne joue pas au scrabble, elle s’occupe de ses vieux parents, enterre les oiseaux morts et rêve d’ouvrir sa librairie. Alors que Béranger reprend goût à l’écriture, les saisons passent et apportent leurs lots de mauvaises nouvelles. Il glisse alors doucement vers la dépression tandis que Lison décide de s’installer chez lui. Marjolaine spectatrice malgré elle de la situation sera contre tout attente, celle sur laquelle ils pourront s’appuyer. Elle qui semblait jusqu’à présent subir sa vie, prendra des décisions radicales et deviendra maîtresse de ses choix.

Avis
Béranger est un scénariste qui a du mal à trouver l'inspiration, tyranisé par son ex-femme et tiraillé entre ses deux filles Violette et Lison et sa maitresse Laurence, il est pas loin de péter les plombs. Fini le bel appartement parisien et direction la campagne dans une maison avec vue sur un champ d'éoliennes.
On le charrie mais tous l'envie de faire ce grand saut dont tous rêvent, celui de quitter la Capitale, le bruit et la pollution pour vivre plus sereinement. Après des travaux de rénovation, Béranger s'installe dans cette maison où il trouvera la paix désirée.
En face vit Marjolaine, le terrain où se trouve les éoliennes appartient à son père qui le loue à la compagnie d'exploitation, elle conduit un bibliobus mais rêve d'ouvrir sa librairie. Cette jeune femme pétillante et un peu bohème s'occupe de ses parents et aime jouer au scrabble. Dans cette petite famille nous présentons la violence verbale et physique de la mère à travers les bleus du pauvre père, ce thème abordé dans la BD m'a bouleversé.

L'histoire de tous ces personnages se déroule au fil des mois et des saisons, l'auteure offre une palette thématique propre à la vie à la campagne et aux préjugés. Béranger, cet homme qui tente de se reconstruire et de créer de nouveau va devoir toucher le fond pour faire sortir le meilleur de lui-même, non sans avoir d'abord commis un délit et causé un drame. Ses liens avec Marjolaine s'épaississent aussi avant de s'effilocher à mesure que les mois passent et que le besoin de création passe avant tout le reste. Pourtant Marjolaine en devient plus forte et déterminée.

Les éoliennes source de conflit dans ce petit village, de violence et de maladie deviennent pour certains un apaisement, pour d'autres une rupture. Différence d'opinion et de point de vue que l'on retrouve également dans le mode de vie ou dans l'apparence pas toujours accepté par son entourage. Heureusement qu'il n'y a pas que de la tristesse car l'amitié tient un grand rôle dans ce récit bouleversant, les liens familiaux et l'entraide y sont un point fort notamment lorsque les crises liées à l'adolescence font leur apparition.

Beaucoup de thèmes qui se mêlent à merveille aux illustrations de Cati Baur dont j'admire le travail sur les pleines pages et qui permettent de s'imaginer facilement au milieu de ce champs les cheveux au vent. J'ai absolument adoré cet album.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article