Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voltaire amoureux, tome 1 - Clément Oubrerie

Présentation
Voltaire n’a pas toujours été Voltaire. Né Arouet, dans un milieu bourgeois, il entend se faire une place dans la société aristocratique de la Régence.
À vingt-quatre ans, il n’a qu’un but : surpasser Homère et Racine réunis. Et son cœur est en effet celui d’un poète. Bien que d’un tempérament « peu voluptueux », il cherche l’amour sans relâche, papillonnant de marquises en jeunes actrices prometteuses… et surtout de déconvenue en déconvenue.

Brillant mais étourdi, incapable de réfréner le plaisir de placer un bon mot, il flatte les puissants d’une main et combat l’intolérance de l’autre, sciant perpétuellement la branche sur laquelle il est assis.
Ce jeune homme ambitieux, mondain et hypocondriaque, qui répugne à l’idée de travailler pour vivre, va devenir celui qui incarnera pour toujours l’esprit des Lumières. Mais il devra pour cela se frayer un chemin dans une société violente et totalitaire qui n’a d’égards que pour la noblesse.

Avis
Une affiche pamphlétaire fait gonfler les rumeurs de Paris, nous sommes en 1717 et Philippe d'Orléans est le régent. Cette affiche écorne un peu la personnalité du monarque et un certain François-Marie Arouet est le coupable tout désigné de ces lignes fâcheuses. Connu comme libre penseur et "grande gueule" , il sera embastillé pendant un an sous la dénonciation de celui qu'il pensait être un ami, Beauregard.
Il se choisira un pseudonyme pendant sa détention, anagramme de son nom, ce sera Voltaire. Une fois libéré il se met au travail avec l'intention d'écrire une pièce de théâtre, et pourquoi pas Œdipe. Un an plus tard la pièce est jouée avec un certain succès mais Voltaire se complait dans la contemplation de l'actrice principale. Cette pièce le mènera dans les grands salons parisiens où il saura jouer de son talent.

La vie de Voltaire est reprise de manière chronologique par rapport à son œuvre, romancé et humoristique sa vie est surtout très survoltée et pour le moins que l'on puisse dire pleine de rebondissements. Cet album nous montre aussi l'amour qu'il avait pour la gente féminine et les frasque de celui qui prônait la tolérance. De plus ce qui nous plonge réellement dans le XVIIIè siècle ce sont surtout les dialogues et les costumes. J'ai plaisir à retrouver l'auteur dans une nouvelle série appréciant, à sa juste mesure, ses grandes qualités de dessinateur.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article