Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre la pierre et la plume - IAM

Présentation
Pour la première fois en trente ans de carrière, IAM n'a pas pris le stylo pour écrire un nouveau titre choc, mais pour signer un livre témoignage. Akhenaton, Shurik'n, Kheops, Imhotep et Kephren, les cinq membres du plus célèbre groupe de rap français, prennent le temps de parler de leur univers et des inspirations de leurs textes riches et référencés. Marseille, le rap, le cinéma, le racisme, l'Asie, l'Egypte, ou encore les injustices et l'exclusion : à travers les grands thèmes centraux de sa discographie, le groupe se raconte, se confie, s'explique et s'engage, comme toujours.
En quoi sont-ils constitutifs de l'identité d'IAM ? Quel regard portent-ils aujourd'hui sur ces sujets qui traversent leurs morceaux depuis leurs débuts ? En s'appuyant sur les textes des quelques centaines de chansons qu'ils ont signées depuis 1989, les auteurs de L'Ecole du micro d'argent, Demain c'est loin, Je danse le mia ou encore La fin de leur monde se dévoilent comme jamais, quelques mois après la sortie de leur neuvième album, Yasuke.

Avis
Après trente années de bons et loyaux services auprès du rap français, IAM prend la plume pour nous conter leur parcours. Je découvre donc un groupe que je ne connaissais que par sa musique, leurs influences américaines et asiatiques, les membres de ce groupe mythiques qui ont fait danser même les non convertis au rap/Hip-Hop avec le célèbre tube "Je danse le mia".
Le livre est bine construit, on débute avec l'histoire du groupe et sa composition, avant d'aller plus avant dans leurs influences musicales et cinématographiques mais aussi de ce melting-pot marseillais qui a pu enrichir chacun d'entre eux.
Il a été intéressant de découvrir leurs débuts et cette musique encore très peu répandues à l'époque qu'est le Hip-Hop puis ce combat pour faire reconnaître la culture hip-hop qui avait cette image négative donnée par les médias et autres grands journalistes: sous-culture venue des quartiers populaires et voyous.

"Putain après tout ce temps ils pensent
toujours ça de nous
Rien que de vulgaires misogynes et voyous."

Cette situation est hélas une illustration parmi d'autres
de l'incompréhension que suscite le rap depuis toujours. [...]
Un rocker qui détruit sa chambre d’hôtel est un rebelle, une idole.
Un rappeur qui fait la même chose, c'est un délinquant.

Le groupe parle de la composition de leurs albums, des idées, des rencontres et des heures en studio

Des extraits de leurs paroles ponctuent le livre de notes musicales et d'affirmation de leur engagement. Le récit donne la parole à tous les membres, nous découvrons ainsi comment chacun a vécu les débuts du groupe, leur chemin pour arriver au succès et à la reconnaissance, leur image de groupe engagé et de représentant de Marseille.

Le livre est malheureusement mal équilibré, la première partie survole leur début alors que la seconde approfondie davantage leur évolution d'après succès, pourtant il me semble plus intéressant de savoir comment le groupe a vécu avant et de développer leurs inspirations. Le livre mentionne beaucoup les États Unis et l'Asie mais très peu leurs origines.

C'est tout de même une bonne approche du groupe, même s'il y a certains passages qui auraient mérité d'être un peu plus travaillé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article