Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Pierre du remords - Arnaldur Indridason

Présentation
Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policer. L’enquête révèle rapidement qu’elle l’avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l’enfant qu’elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu’elle avait abandonné juste après sa naissance. Maintenant désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s’emploie à réparer son erreur. Il retrouve les membres d’un mouvement religieux contre l’avortement et reconstruit l’histoire d’une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait. Il retrouve aussi un clochard équivoque, des trafiquants de drogue et même des fragments de l’histoire de la mort violente de son père.
Lorsqu’il retrouvera l’enfant, il mesurera l’ampleur de la tragédie dans laquelle son intuition et son entêtement l’ont plongé.
Konrad se révèle un enquêteur sensible à la souffrance des autres, d’une humanité touchante.

Avis
Même si j'ai apprécié lire les enquête d'Erlendur, j'avoue avoir une préférence pour Konrad que je retrouve dans cette nouvelle enquête où comme son titre l'indique il sera question de remords. Pour rappel, Konrad est un policier à la retraite, veuf depuis quelques années et qui pour passer le temps donne un coup de main à la police notamment son amie Marta ou enquête pour des particuliers.
Dans cette enquête une femme est retrouvée assassinée chez elle, et l'on retrouve sur place le numéro de téléphone de Konrad. Aussitôt contacté, Konrad se souvient de la demande de cette femme qui souhaitait retrouvé l'enfant qu'elle avait mis au monde et abandonné à sa naissance il y a cinquante ans. Il avait alors refusé de l'aider mais après ce drame il voudrait faire quelque chose pour cette femme qui semblait désemparée.

Un personnage de plus dans l'univers d'Indridason qui a non seulement des problèmes avec les rapports sociaux mais qui se trimballe un passé un peu lourd à traîner. D'ailleurs dans chacune de ces enquêtes nous retrouvons une partie consacrée à l'assassinat de son père, cet être mal-aimé et brigand. Dans ce nouvel opus une sombre histoire d'abandon d'enfant qui cache bien d'autres méfaits, d'autant plus que l'histoire parallèle mettant en scène Eyglo est tout aussi terrible. La résolution de cette enquête qui semblait vouée à l'échec tant les faits remontent à plusieurs années et qu'aucun éléments ne permettaient de se rapprocher d'une solution, est surprenante. Femmes et filles sont à l'honneur dans ce roman sombre et tourmenté.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article