Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cercle des derniers libraires - Sylvie Baron

Présentation
Adrien Darcy, journaliste sportif , est en convalescence. Il vient de survivre à un grave accident de la route. Le jeune homme, la trentaine, n’a jamais su tenir en place et veut reprendre du service. Charles Batifol, son rédacteur en chef à la Montagne, quotidien régional basé à Clermont-Ferrand, lui confie un dossier non sportif : le meurtre de trois libraires de la région en trois mois. Darcy rechigne, ce n’est pas son domaine. Il finit cependant par accepter la mission : enquêter discrètement pour découvrir ce que la police n’a pas découvert, et en faire une avant-première dans La Montagne.

Avis
Le cercle des derniers libraires comme son titre l'indique nous fait entrer dans une sorte d'amicale regroupant les derniers libraires dignes de ce nom, c'est à dire ceux qui ne se laissent pas influencer voir racheter par de grande chaîne dites de culture. Entre eux, ils parlent et débattent de livres et pas forcément de best-sellers qui a grands coups de pub arrivent dans le top ventes.
Ce petit monde à part se voit bouleverser par la mort d'un, puis d'un deuxième et enfin un troisième de ses membres, ce dont je ne m'attendais pas vu le titre, qui aurait cru qu'un polar se cachait derrière.
Au delà du simple polar où meurtres, enquête et découverte du coupable peuvent nous tenir en haleine, il s'agit de plus de rendre un petit hommage à celles et ceux qui savent si bien nous guider vers le livre qui saura nous envelopper. De nombreuses références se cachent ici et là avec et non des moindres un monsieur Darcy et une demoiselle Emma, petit hommage à Jane Austen.
Ce n'est pas LE polar du siècle mais il a su me captiver, j'ai passé très peu de temps entre ses pages étant donné que je l'ai dévoré. L'histoire se tient, l'intrigue mène bien le jeu et les personnages sont à bien des égards caricaturaux. Vous allez vous dire: dans ce cas rien d'intéressant ! bien au contraire, la lecture est agréable et le style fluide, le roman donne à rappeler que le métier de libraire n'est pas de tout repos.
Ce roman mérite d'être lu car il montre que les difficultés de la vie n'entament en rien les passionnés, et la lecture loin d'être un simple loisir, est une passion.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article