Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Tailleur de pierre (BD) - Léonie Bischoff, Olivier Bocquet et Camilla Läckberg

Présentation
Un pêcheur trouve une petite fille noyée. Le problème est que Sara, 7 ans, a dans les poumons de l'eau savonneuse. Quelqu'un l'a donc tuée et déshabillée avant de la jeter à la mer. C'est Patrik Hedström qui hérite de l'enquête alors que sa femme, Erica, vient de mettre leur bébé au monde.

Avis
Anders Andersson, un tailleur de pierre très doué, est embauché par August Stjernkvist pour sculpter le buste de sa fille Agnès. La jeune fille va pauser pour cet homme même si les conventions de l'époque, nous sommes dans les années 20, ne l'autorisent guère.
Agnès est bien plus "ouverte" que le jeune et timide Anders, elle le séduit et entretient une relation avec lui juste pour s'amuser un peu, et compte bien s'en séparer une fois qu'elle en aura assez. Sauf qu'elle tombe enceinte et que son père demande à ce qu'un mariage est lieu pour sauver les apparences. Agnès ne souhaite en aucun cas épouser un vulgaire tailleur de pierre, elle la riche héritière. Le père envoient les deux époux dans la carrière de Fjällbacka, loin de la ville où Agnès n'aura plus aucune distraction à part s'occuper de ses enfants, son mari et sa maison. Malheureusement rien ne se passe comme prévu, Agnès ne fait rien et c'est Anders après une journée de labeur qui doit prendre soin des jumeaux.
Anders finit par économiser assez d'argent pour emmener sa famille en Amérique mais un incendie met un termes à son rêve, il périt ainsi que ses deux enfants alors qu'Agnès retrouve la liberté, mais à quel prix?

ON pourrait se dire que le passé est le passé, mais du coup quel est donc le lien qui unit cette petite fille de huit ans retrouvée morte de nos jours et Agnès?

C'est le 3ème roman de Camila Läckberg a être adapté en BD par Léonie Bischoff et Olivier Bocquet, dans les premières pages chaque personnage y est présenté avant d'enchaîner drame après drame. Le personnage d'Agnès est très cupide au point d'en laisser des traces aujourd'hui. Je n'ai jamais lu les roman de cette autrice pourtant dans ces pages de BD je me suis laissée emporté par l'intrigue aussi facilement qu'à travers des pages de roman, l'atmosphère est aussi noire que l'on pourrait l'espérer. Ambiance glaciale garantie.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laura 16/06/2021 19:55

Et tu avais lu les deux premières BDS de cette série ?
En tout cas elles me tentent beaucoup mais j'aimerai d'abord découvrir cette histoire en roman.
Merci pour la piqure de rappel.

Stemilou 16/06/2021 21:28

Bonjour
Oui effectivement j’avais lu les 2 précédentes, je pense que les romans doivent transmettre bien mieux l’intrigue et l’atmosphère pesante de l’histoire.
En tout cas j’ai beaucoup aimé et ne peux que te les conseiller.