Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je chemine avec ... Gilles Clément

Présentation
« Qui suis-je ? Si je le savais, cela réglerait un certain nombre de questions que je continue à me poser ! Mais heureusement, j’ai commencé par refuser d’être celui que l’on voulait que je sois. J’ai renoncé très jeune à rentrer dans une catégorie, case, obligation, ou bienséance. Finalement, j’ai exploré deux pistes : l’émerveillement, lorsqu’on observe les insectes on est dans l’étonnement, et le faire, parce que fabriquer de ses mains m’a toujours paru très important. »

Gilles Clément a vécu son enfance entre la Creuse et Oran, où s’est ancré son goût du voyage et de l'observation. Jardinier, paysagiste, botaniste, entomologiste, enseignant et écrivain, il n’a qu’une passion : le vivant ! Il est à l’origine de nombreux sites (privés et publics, en France et dans le monde) : le jardin de l'Arche de la Défense (Paris), le parc Matisse (Lille), le Domaine du Rayol (Var). Il en a dégagé certains concepts florissants (le Jardin en Mouvement, le Jardin Planétaire et le Tiers-Paysage) sur un principe de base : « Faire le plus possible avec, le moins possible contre » la nature, les énergies, la vie.

Avis
Superbe collection Je chemine avec... qui me fait découvrir des personnalités exceptionnelle. Cette fois je chemine avec Gilles Clément, un grand homme que je ne connaissais pas. Dans ces quelques pages il sera surtout question de plantes, arbres et de planète. Jardinier-paysagiste, auteur du Jardin en mouvement ou encore co-créateur de parc André Citroën, Gilles Clément m'a étonné par son engagement. Il nous montre qu'il n'est pas impossible de concilier la nature et l'homme sans que l'un ou l'autre ne se détruise. J'ai trouvé cet entretien plein de bon sens, son parcours et son expérience n'a rien laissé au hasard, je dirais même que le destin l'a conduit où il le souhaitait.
Les voyages et les rencontres ont façonné sa vision du monde et de la planète, de son enfance au parcours déjà tracé mais préférant les chemins de traverse, au choix de rencontrer d'autres cultures et d'enseigner, dans ces quelques pages je découvre une vocation et un désir d'ouvrir les yeux sur le monde.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article