Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Présentation

 

« Je me demande comment cet ouvrage est arrivé à Guernesey. Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal... »
Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le « Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates ». De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour ou, à son tour, elle se rend à Guernesey...

 

 

Avis

 

Le roman débute en Janvier 1946 dans une Angleterre qui se relève doucement et difficilement de la guerre.

Le personnage principal de ce roman  est Juliet, un écrivain. C'est une jeune femme d'une trentaine d'années qui s'est fait connaître en tant que journaliste d'un grand quotidien anglais, elle était chargée d'écrire des petites chroniques humoristiques sous le pseudonyme d'Izzy Bickerstaff, afin d’apporter un peu de bonheur à une population en manque de divertissement. Son éloquence et sa plume alerte lui ont valu un certain renom mais avec recul et avec l'aide de son ami et éditeur Sidney, elle s'est mise en envisager une carrière de romancière !


Juliet reçoit une lettre d'un homme habitant l'île de Guernesey, Dawsey Adams,  et qui attise sa curiosité en lui parlant d'un certain cercle littéraire au nom pour le moins étrange. Dawsey possède un vieux livre lui ayant appartenu et son adresse y était inscrite. Ce livre en question est un ouvrage de Charles Lamb et cet auteur étant plutôt méconnu, Dawsey rêverait de mettre la main sur d'autres de ses œuvres.

Le problème est qu'il habite sur l'île de Guernesey et que bien que les Allemands l’aient quittée depuis longtemps, il n'y reste plus aucune librairie. Dawsey sollicite donc la gentillesse de Juliet.


C'est ici que commence une correspondance des plus passionnantes (car c’est bien sous la forme de lettres que ce roman est écrit). Dawsey se mettra bientôt à raconter sa vie, et celle des habitants de l’île. De fil en aiguille, Juliet va s'intéresser à la période de l'Occupation à Guernesey et va ainsi entretenir des relations épistolaires avec certains membres du fameux cercle littéraire, tous habitants de Guernesey.

Ces échanges de courrier vont se transformer en une franche et sincère amitié et Juliet va finir par leur rendre visite.


Juliet découvrira au fur et mesure la formidable aventure humaine de ce petit groupe d'individus de Guernesey. Elle apprendra ce qu'a été leur existence sous l'occupation allemande et surtout elle sera touchée au plus profond d'elle-même par le courage, la générosité, l'originalité et surtout le caractère si particulier de chacun d'entre eux.


Mary Ann Shaffer se présente avant tout comme une conteuse absolument hors-pair. Il contient des anecdotes d'une drôlerie exquise, des potins sur la vie quotidienne de ces habitants aussi bien que des récits plus essentiels, et surtout touchants à la mémoire et à notre Histoire.
Dans ce roman, se dresse avant tout le portrait d'une Héroïne, une jeune femme d'exception nommée Elizabeth qui deviendra le cœur du roman que Juliet s'apprête à écrire sur l'histoire de ces habitants de Guernesey. C’est un roman tendre et un peu dramatique par endroit mais tellement amusant. Les références à la littérature anglaise sont très nombreuses, c
e roman entièrement épistolaire se lit avec beaucoup de facilité et de plaisir. J'ai aimé tous les personnages sans exception, j'ai souri à certaines scènes, j'ai été émue par les récits sur Elisabeth.


Shaffer Mary Ann

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Charline (lire-relire) 11/08/2013 12:48


Ca a été un coup de coeur pour moi! :)

Vanillabricot 20/05/2009 19:40

Je l'ai commencé ce matin et pour l'instant la forme me plait beaucoup!

Stemilou 20/05/2009 21:14



La forme! Voilà le mot et je pense que c'est cette même forme qui fait que l'on s'attache facilement à ce roman! Je t'envie cette découverte car ce livre m'a énormément plu! Je serais ravie que
tu me dises ce que tu en as pensé une fois que tu l'auras fini.
Bonne lecture!!



Marie 12/05/2009 20:49

Ah la la ! Encore un superbe commentaire sur ce roman ! Je suis convaincue bien sûr, je lirai ce livre... Pas tout de suite car ma pile à lire chancelle à force de grandir, mais dans quelques semaines... :-)

Stemilou 12/05/2009 21:54


Effectivement c'est un livre à lire et cette forme (epistolaire) m'a réellement séduite, je suis d'ailleurs à la recherche de roman du même type!