Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'étrange histoire de Benjamin Button -F. Scott Fitzgerald

Nouvelle de Francis Scott Fitzgerald écrite au début des années 1920.

Quatrième de couverture

Jamais Roger Button n'aurait pensé que la seule évocation de son nom puisse, un jour, faire trembler d'effroi un hôpital voire une ville tout entière...

Et pourtant... En ce matin de septembre 1860 M. Button, n'en croit pas ses yeux. En pleine maternité, se dresse dans le berceau de son nouveau-né tant attendu, un homme de 70 ans à la barbe vénérable! Et il s'agit bien de son fils!

Après cette entrée en fanfare dans la vie, Benjamin Button ne pouvait mener une existence comme les autres: né vieillard, il va vieillir jeune, à rebours des autres, de la nature, des ans.

Il va voir ses parents se voûter, s'éteindre, sa jeune femme s'empâter et décliner tandis qu'il va retrouver peu à peu santé, vigueur, s'illustrer brillamment à la guerre, courir les fêtes et les mondanités...

Au bout du voyage? Une histoire étrange, extraordinaire et... le néant.


Commentaire
Ecriture fine et légère, cette nouvelle se lit facilement. L’histoire d’un homme qui voit défiler sa vie à l’envers, naître vieux et rajeunir, voir ses parents, ses amis et ses amours dépérir et mourir, devoir recommencer sa vie à chaque perte, n’y a-t-il pas plus horrible?

Et que dire de sa « naissance »? Est-ce réellement une naissance ou une dérobade à la mort? Au fil des expériences de Benjamin Button, on rencontre ce personnage excentrique mais imprégné de mal-être constamment « hors du temps » qui passe.

49 petites pages, du concentré d’émotion et des souvenirs qui au final lui échappent et s’effacent.

Cette histoire aurait pu s’écrire comme un roman mais l’émotion aurait perdu de son intensité, L’étrange histoire de Benjamin Button est suivie d’Un diamant gros comme le Ritz à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas, nouvelle qui mélange le fantastique et la cupidité!


A voir également, l'avis d'Anne-Sophie sur:
http://www.lalettrine.com/article-27937028.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lylou 13/05/2010 12:30


J'ai aimé l'écriture mais pas particulièrement les nouvelles. L'étrange histoire de Benjamin Button notamment, aurait mérité un roman plus qu'une nouvelle je pense.


Stemilou 14/05/2010 13:24



Je suis bien d'accord cette histoire aurait bien mérité un roman complet plutôt que quelques pages



Naemia 12/09/2009 17:30

Voici une coïncidence puisque je découvre paisiblement votre blog, si bien écrit, et que je tombe pile sur un livre dont je viens de poster une critique. Comme pour Bonjour tristesse, nos avis diffèrent : j'ai trouvé ces 2 nouvelles (Button et un diamant...) quelque peu insignifiantes, elles n'ont pas éveillé d'émotions en moi. Ou bien je n'ai pas su en saisir le sens ?
Je continue ma visite :-) Bonne journée.

Stemilou 13/09/2009 12:56


Il est vrai que Benjamin Button est assez insuffisante dans son ensemble mais tout est en condensé. Par contre dans Bonjour Tristesse j'y ai trouvé baucoup d'émotion et de sentiments. 'ai beaucoup
aimé!!


dasola 23/06/2009 17:59

Bonsoir, oui c'est une nouvelle assez ironique avec ce Benjamin pas spécialement sympathique d'ailleurs. Je me demandais comment faire un film de 2H30 avec 40 pages pour cette nouvelle. C'est nettement plus étoffé avec des personnages féminins qui deviennent centraux. Le film est vraiment à voir et la nouvelle se lit bien. Bonne soirée.

Stemilou 23/06/2009 19:16


C'est vrai qu'avec une nouvelle d'une cinquantaine de pages le film est bien plus étoffé!