Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour Tristesse - Françoise Sagan

Quatrième de couverture

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare. C'était l'été 1954. On entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d'un "charmant petit monstre" qui allait faire scandale. La deuxième moitié du XXe siècle commençait. Elle serait à l'image de cette adolescente déchirée entre le remords et le culte du plaisir.

 

Commentaire

Cécile est une adolescente insouciante et libre, elle a passé son enfance en pension jusqu’à ses 15 ans. Elle en a aujourd’hui 17 et vit avec son père depuis deux ans. Son père, Raymond, la quarantaine, veuf, il vit une existence de libertaire, va et vient entre plusieurs maîtresses auxquelles Cécile s’habitue facilement.

L’été de ses 17 ans, Cécile, son père et sa maîtresse du moment, Elsa, partent en vacances sur la côte d’Azur où une maison a été louée. Tout se passe pour le mieux mais Raymond a décidé d’inviter Anne, femme séduisante et intelligente, amie de la famille ou plutôt une amie de sa défunte femme.

Anne s’immisce dans la vie de Raymond et arrive à faire fuir Elsa et à faire renoncer Raymond à sa vie dissolue et de se marier. Elle prend tout en main, notamment la vie de Cécile qu’elle juge trop libre et décide de la faire travailler car elle vient de rater son examen. Mais il n’est pas seulement question de travail mais également de son aventure avec Cyril, jeune homme en vacance dans la région.

Cette nouvelle venue dans la vie de Cécile la trouble et elle pense perdre sa liberté. Pour détourner Anne de son père elle met au point un stratagème implacable : elle convainc son petit ami Cyril et Elsa de simuler une aventure amoureuse pour rendre jaloux Raymond. Il ne résistera pas. Il se fait surprendre par Anne qui désespérée s’enfuit en voiture et se tue dans un accident.

Cécile et son père son inconsolable au début mais reprennent vite leur vie insouciante, celle que Cécile avait tant peur de perdre. De ce drame elle connaitra alors un sentiment qu’elle ne connaissait pas : la tristesse.
" Seulement quand je suis dans mon lit, à l’aube, avec le seul bruit des voitures dans Paris, ma mémoire parfois me trahit : l’été revient et tous mes souvenirs. Anne, Anne ! Je répète ce nom très bas et très longtemps dans le noir. Quelque chose monte alors en moi que j’accueille par son nom, les yeux fermés : Bonjour Tristesse. " 

Il m’est assez bizarre de constater qu’un petit livre de 150 pages m’en fait écrire des tonnes et qu’un roman de 500 pages ne me transmet rien de spécial. Bonjour tristesse, histoire d’amour, de jalousie et de vengeance dans un petit monde bourgeois est un condensé de sentiments, d’émotions contradictoires entre le désir de faire du mal et le regret de devoir en faire et surtout d’absence de morale d’une jeune fille qui veut « retrouver » son père.

Sagan met donc en opposition ce qui est bien de ce qui est mal, comme une vie bien rangée et ordonnée plutôt qu’une vie de nonchalance et de papillonnage, car une fille de 17 ans dans les années 50 qui fume et boit comme un trou je pense que l’on ne peut pas poussé plus loin la décadence.

Les sentiments de Cécile sont piquants et elle nous parait sans vergogne  car comment une adolescente peut mener 4 adultes en bateau pour arriver à ses fins. Assez extraordinaire.
Ce court roman m’est apparu légèrement ennuyant jusqu’à l’apparition d’Anne, j’avais même l’intention de le laisser tomber de mes mains mais je n’en n’ai rien fait et suis ravie car ce condensé de rapport humains m’a profondément troublée.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Léa Touch Book 29/01/2015 16:30

Ce n'est pas mon auteur préféré mais je le lirai peut-être :)

Stemilou 01/02/2015 17:41

je suis pas une fan de Sagan non plus mais comme tous les auteurs qui ont fait la grande littérature française on se doit d'en tenir compte et j'ai pas été déçu, j'espère que ton "peut-être" se transformera en PAL ;)

silvi 13/03/2011 12:15


j'ai récemment relu ce petit roman, que j'avais aimé, et que j'ai nouveau apprécié.... j'en ai profité pour voir le film Sagan avec sylvie Testud qui donne une interprétation magistrale au
personnage de françoise Sagan.


Stemilou 17/03/2011 21:14



mon premier de Sagan qui m'a fait aimé son écriture