Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aya de Yopougon Tome 5 - Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

nullRésumé et avis

Ah voilà le tome 5, le dernier en date de la série « Aya de Yopougon », bien des choses se sont passées durant les quelques années que couvrent les quatre premiers tomes mais on va seulement revenir sur le 4ème tome :

-          Félicité (la jeune fille recueillie par la famille d’Aya) a été « kidnappée » par son père biologique qui croit fermement qu’elle est devenue riche suite à son apparition sur plusieurs panneaux publicitaire de la ville, il va la séquestrée au village. Mais Aya de l’entend pas de cette oreille et est fermement décidée à retrouver Féli.

-          On a clos le tome 4 sur l’image de Mamadou accompagné de la femme d’un professeur de biologie sortant d’un immeuble bras dessus bras dessous. A-t-il une maitresse alors même qu’il cherche à reconquérir Adjoua ?

-          Innocent, on l’a laissé lui aussi dans une situation particulière à Paris où il a du mal à s’habituer au temps et aux gens

-          Gervais, le collègue de travail d’Ignace, le père d’Aya, va présenter sa nouvelle compagne à sa mère, Jeanne (nouvelle compagne qui n’est qu’autre que l’ex maitresse du père d’Aya avec qui il a eu 2 enfants) mais la mère de Gervais, soit disant malade, va en faire voir de toute les couleurs à la jeune femme

-          Les Sissoko sont toujours à la recherche de leurs fils Moussa qui s’est fait la belle avec l’argent de son père et parcours la Côte d’Ivoire


Voilà pour le résumé succinct des dernières aventures de Yop City. Alors évidemment on retrouve tout le monde dans le tome 5 et on voyage entre Paris et Abidjan. Alors que va-t-il se passer ?
Aya va-t-elle se venger de son professeur qui lui fait des avances ou plutôt du chantage sexuel (en échange il propose de lui augmenter ses notes) ?

Est-ce que Feli va pourvoir repartir à Yopougon ? Est-ce que Jeanne va s’adapter à sa nouvelle vie et nouvelle belle-mère ? Moussa sera-t-il retrouver ? Beaucoup de question et des réponses à découvrir dans le tome 5.


Commençons pas Innocent, se pauvre bougre fraichement débarqué à Paris pour vivre soncats-copie-7 homosexualité au grand jour, sous la pluie. Et bien tout ne va pas si mal pour lui puisqu’il trouvera rapidement un « appartement » enfin une chambre de bonne et un boulot mais le plus est qu’il va rencontrer un jeune homme Sébastien lors d’une altercation dans le quartier gay. Sébastien va en faire son colocataire et va découvrir la civilisation ivoirienne et ses mets. Il sera d’ailleurs déçu de savoir que l’homosexualité n’est pas si bien vu que ça en France. Mais le moment le plus extraordinaire est la scène où Inno chasse les pigeons dans un parc à coup de pierres pour le dîner et apprenant que c’est interdit s’écrit « Eh vraiment, Hein. Pigeon qu’on cherche au pays avec torche pour braiser, là, ici blanc prend ça pour faire décoration. »

Retournons à Abidjan. Ayant découvert le secret de Mamadou, Aya ne fait guère attention à la voiture qui arrive et se fait renverser par un charmant jeune homme qui viendra régulièrement chez elle prendre de ses nouvelles. A-t-elle enfin trouvé l’âme sœur ? Il faudra attendre le tome 6 pour le savoir car tome 6 il y aura c’est certain. C’est elle d’ailleurs qui va prendre l’initiative de re-kidnapper Félicité et la ramener à la maison !

Félicité qui est séquestrée au village par son père mais sa mère va prendre son parti et la rassurer. Le problème qui se pose et que son père veut la marier avec un homme du village. Rien de réjouissant.

Grégoire, vous vous souvenez de Grégoire le parigo, et bien celui-là va être recruté par l’Eglise Réformée de Dieu aucun Malade. Relooking oblige il va arborer une superbe crinière et prêcher dans les églises promettant la guérison de tous les maux. Charlatans !! Lui et ses nouveaux « amis » s’en vont donc arnaquer les gens fringués comme James Brown.

Moussa quant à lui continu de vivre la belle vie, entre hôtel de luxe et fiesta mais une surprise nous attend car rien de ce qui est présenté n’est réellement autrement dit Moussa réserve une surprise à ses parents !

Mais la super surprise vient d’Albert, homosexuel refoulé qui pour sauvé l’honneur en ramenant Isidorine chez ses parents, le problème est son physique que l’on qualifierait d’ingrat tel que le Hyacinthe, le père d’Albert, le dit « Ma belle-fille là est mal laide ! On te la donne cadeau avec de l’argent dessus, tu refuses. » 

Aaahh !!! un pure délice que cette série, plusieurs sujets sont encore abordés tels que l’homosexualité, le mariage forcé, les charlatans… mais aussi le courage de ces femmes qui font tout pour s’en sortir alors même que ceux qui sont censé « porter la culotte » ne font rien d’autre que boire du Koutoukou.

Ce que j’aime particulièrement dans cette série ce sont les expressions crues et superbes tels que :

-           La diarrhée ne rate pas le cul

-          Faites des remontrances aux excréments, ils continuent de puer

Et bien d’autres…

On passe d'une ville à une autre, d'un personnage à un autre à un rythme d'enfer, les problèmes trouvent leurs solutions. Des dialogues et des dessins colorés. Un régal à l'africaine!!!

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Theoma 07/03/2010 14:33


J'adore ! Une BD pleine de fraîcheur !


Stemilou 07/03/2010 14:46


je suis bien d'accord!!