Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Festival du Livre de Nice 2012

Bienvenu au Festival du Livre de Nice 

 

AFFICHE-NICE-2012Festival

 

Le beau temps était au rendez-vous, les amarteurs de littérature aussi, pour ce 17ème Festival du Livre avec pour président d'honneur Jean d'Ormesson et avec comme invité d'honneur la Russie - Saint-Pétersbourg.

L’année 2012 marque l’anniversaire du cessez-le-feu en Algérie et de l’indépendance du pays. Nice a su être une terre d’accueil aussi bien pour les populations pied-noir de l’époque que pour les travailleurs migrants. De nombreux auteurs seront présent et ouvriront les débats.

 

La littérature jeunesse n'est pas en reste avec nombre d'auteurs venu pour le festival et un éditeur jeunesse invité: Actes Sud junior. Mais également un espace dédié à la poésie donnant la parole aux rêves et aux aventures: l'île des poètes.

 

Un stand de la Ville de Nice, dans le cadre de "Lecture pour tous" initié par Raoul Mille, conseiller municipal, délégué à la lutte contre l'illétrisme, à la littérature et à l'histoire avec les résultats du concours de nouvelles pour les classes de CM2, collèges et lycées; dont un recueil est disponible au stand.

 

Beaucoup de monde donc mais également beaucoup d'auteur, qui se prêtent aux séances de dédicaces et aux différents débats du Café Littéraire et aux nombreuses conférences, rencontres et lectures organisées.

 

Parmi les débats organisés:

Celui de l'auteure Diane Ducret autour de son livre Femmes de dictateur 2

C'est que les hommes réputés autoritaires ou charismatiques ne sont pas, face aux femmes, toujours tels qu'on les imagine ou qu'ils veulent le faire croire, et leur vie privée, tournant souvent au secret d'Etat, recèle bien des mystères et des surprises. Pour les révéler, Diane Ducret a recueilli, par une enquête non sans risque, les témoignages des compagnes, filles, amis, conseillers, médecins, gardes du corps et même ayatollahs."

Femmes dictateurFestival-Livre-Nice-2012 2168

Débat autour du livre Le roman du siècle rouge d'Alexandre Adler et Vladimir Fédorovski

Fédorovski"La Russie a connu durant le XXe siècle des événements décisifs, aux répercussions géopolitiques majeures, qui ont engendré l’une des plus grandes ruptures de l’Histoire.
Deux hommes, intimement marqués par le Siècle rouge, échangent leur expérience et leur analyse. L’un, Vladimir Fédorovski, diplomate russe, a subi de l’intérieur le système totalitaire et participé à sa destruction ; l’autre, Alexandre Adler, intellectuel européen d’abord séduit par le communisme, a finalement perdu ses premières illusions. 
Deux points de vue, tantôt convergents, tantôt divergents, qui posent un regard neuf sur le Siècle rouge, et interrogent sans tabou la Russie d’hier et d’aujourd’hui."

Débat autour du 30ème livre de Malek Chebel, Dictionnaire amoureux de l'Algérie

Chebel.jpg "Des ruines romaines de Timgad aux noces du soleil et de la mer à Tipaza, du désert algérien cher à Eugène Fromentin à la conversion d’Isabelle Eberhardt, des tableaux de Delacroix aux femmes de Biskra d’Etienne Dinet, de la prise d’Alger en 1830 à l’indépendance du pays en juillet 1962, de l’émir Abd el-Kader à Bouteflika, Malek Chebel, en observateur averti du pays où il est né, où il a grandi, n’élude rien et aborde beaucoup de non-dits.

Mais, ce dictionnaire est aussi un ouvrage ludique. Il nous parle d’une Algérie tour à tour romaine, musulmane, ottomane, espagnole, arabe et a fortiori algérienne, occupée mille fois et sans cesse réinventée. Au gré des entrées, nous découvrons avec bonheur son charme pittoresque, ses fragrances, ses espoirs et ses désillusions."

 

Une surprise m'attendait également lors de ce Festival, l'adaptation BD du livre de Laurent Seksik "Les derniers jours de Stefan Zweig", et au bout du crayon le dessinateur Guillaume Sorel.

 

Seksik L'auteur est également venu présenter son dernier roman "La légende des fils"

"Phoenix, Arizona, automne 1962. Scott vit des instants de grâce auprès d'une mère aimante et tente d'échapper à l'ivresse sauvage d'un père revenu brisé de la guerre. Scott est un doux rêveur, en quête d'absolu et de grands espaces. Chaque jour s'ouvre sur les retrouvailles avec sa mère, infirmière de nuit au Memorial Hospital, et s'achève sous la menace du tyran à la patte folle. Un matin d'octobre, mère et fils prennent la fuite en direction de Flagstaff. Le destin les attend sur la route 17.

Avec Les derniers jours de Stefan Zweig, Laurent Seksik retraçait la tragédie d'un homme meurtri. La Légende des fils raconte l'odyssée d'un adolescent dans l'Ouest américain des années 1960.

Le récit de l'innocence perdue."

 

Et entre chaque débats et rencontres un petite pose au soleil, parce que c'est aussi ça le Festival du livre!!!!!

Festival 2

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

 Je serais bien venue au festival mais c'est un peu loin de la Haute-Garonne. Peut-être l'an prochain. Bonne
journée. Mimi
Répondre
S
Je serais ravie de t'y accueillir ! ;-) bonne journée toi aussi
A

Rhoo, faut que je me débrouille pour y aller, une année. ça a l'air trop bien ;-)
Répondre
S
Débrouille toi pour venir mais en tant qu'auteur !!!