Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fin de série - Christian RAUTH

fin-de-serie.jpg

 

Quatrième de couverture

 

Séquence 97, une scène ordinaire… enfin presque. Une fois que Lucas Kalou a tiré sur Eddy Ordo, l’interprète du célèbre commissaire Monti, puis retourné son arme contre lui, on s’apprête à faire une deuxième prise. Mais ni la vedette de la série, ni Lucas ne se relèvent… Deux morts sur un plateau, on a rarement vu ça !

Enquête bouclée en trois jours par la DCPJ de Paris, qui conclut à la responsabilité de Lucas Kalou. Le comédien se serait suicidé après avoir éliminé la star qui l’avait publiquement humilié.

Rob Marin, l’adjoint de Monti dans le rôle de l’inspecteur Garcia, est indigné : jamais son ami Lucas n’aurait commis un crime pareil. Il décide de reprendre l’enquête mais il a tôt fait de comprendre qu’entre un tournage et la réalité policière… il y a un monde. Fort heureusement pour lui, le lieutenant Plume, de la SRPJ de Marseille, partage son opinion et lui offre son aide contre l’avis de sa hiérarchie. Ensemble, ils vont laver l’honneur de Lucas.

Commence alors une virée déjantée dans le monde de la télévision et de la police. Les balles sifflent et les coups bas pleuvent.

 Pourtant il ne leur suffira pas de coincer le coupable, il leur faudra aussi découvrir le responsable.

Et là, comme on dit dans les histoires : ça peut venir de haut, de très haut… et même de très loin.

 

 

Avis

 

Un polar avec Marseille et Paris en toile de fond, c’est déjà super mais là en lisant ce roman vous aurez l’impression d’être dans une série télé. Tout est clair et limpide, je parle évidemment de la lecture car le suspense demeure jusqu’au bout et l’assassin ne sera révéler qu’en bout de piste.

Le titre du roman, Fin de série, tire son nom de l’atmosphère de cette enquête car elle se déroule autour d’une série télé nommée Monti dans laquelle deux hommes seront assassiné, on pourrait dire bêtement, mais l’assassin a très bien disposé les fils de son piège ; en effet lors du tournage d’un épisode un voyou, joué par Lucas Kalou, cherchant à libérer son frère de prison prend en otage une jeune flic lui prend son arme et tient en joue le commissaire, joué par Eddy Ordo, lui tire dessus et se tire une balle dans la tête or ce qui aurait dû être des balles à blanc ne l’étaient pas.

 

L’enquête s’oriente visiblement vers la vengeance de Lucas et son suicide, chose que son ami et acteur de la série, Rob, refuse de croire. Du coup il va mener son enquête en parallèle avec l’appui du lieutenant Plume pour découvrir la vérité.

Des coulisse d’un tournage avec tout le vocabulaire qui va avec, aux avenues de Marseille, ses petits resto jusqu’au rue de Paris, nous voilà embarqué dans une enquête palpitante car une fois l’atmosphère installée tout s’enchaîne, des courses poursuites, des bagarres, des magouilles avec les voyous du coin… avec en plus un petit phrasé marseillais qui laisse pas indifférent.

 

J’ai également trouvé tous ces personnages bien sympathiques, prenant tout à la rigolade, et malgré tout ce qui arrive et bien ! pas un brin d’affolement on reste « trankil ». J’ai adoré l’ambiance, l’humour. Un polar qui reste léger mais bien ficelé. Et si ce roman arrivait sur nos écrans ? Qui sait ?

 

 

Christian Rauth est comédien, auteur dramatique, scénariste et nouvelliste. Il a écrit 30 pièces de théâtre, incarné 140 rôles au cinéma et à la télévision, dont celui du fameux inspecteur Auquelin dans Navarro. Fin de série est son deuxième roman.

 

 

Lu dans le cadre d'un partenariat avec BOB et les éditions Michel Lafon

 

1blogobook--marque-page-des-blogeurs.jpg

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article