Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La contrainte – Stefan Zweig

null« Un mariage à Lyon » est composé de sept nouvelles :

-          Histoire d’une déchéance

-          Un mariage à Lyon

-          Dans la neige

-          La légende de la troisième colombe

-          La croix

-          Au bord du lac Léman

-          La contrainte

 

 

 

Résumé

 

Un couple allemand vit en Suisse dans l'inquiétude: la guerre est commencée et, déclaré inapte au service en temps de paix, l'homme risque d'être rattrapé par les exigences militaires. Un matin il voit le facteur arrivé par le chemin devant sa maison et part à sa rencontre, il va lui remettre cet ordre venant mettre fin à son bonheur, celui de se rendre au consulat de Zurich pour s’engager.

Sa femme lui conseille, au nom de la liberté auquel chacun a droit, de ne pas s'y rendre. Lui hésite: sa liberté passe par le sens de l'honneur, il doit répondre à l'appel de son pays même s'il ne s'en sent guère capable. Il ne veut pas mais une force invisible celui de la conscience le pousse à s’y rendre malgré les protestations de son épouse.

A son retour à la maison, sa femme l’ignore et finit même par disparaître.  Il part donc à la gare sans l'avoir revue. Mais elle est là, sur le quai, à le prier de rester mais il n’en fera rien il saute dans le train qui va le ramener vers l’Allemagne.

 

Au poste frontière, alors qu'il attend le convoi qui doit le ramener dans son pays, arrive un train d'"ennemis": des français gravement blessés qui bénissent la Suisse de les accueillir. Sur une civière, un mutilé agonise. Son amour pour la vie et la liberté et son amour pour sa femme lui font rebrousser chemin, il rentre chez lui.

 

Avis

 

Une nouvelle qui m’a particulièrement intéressé, voici donc un artiste peintre réfugié en Suisse et qui reçoit l’ordre de se rendre en Allemagne pour une visite médicale qui d’après lui le rendra apte désormais à rejoindre les rangs de l’armée allemande. Malgré ses convictions et ses désirs il ne saura résister à l’appel quitte à se mettre son épouse à dos mais réalise à quelques pas de la frontière que la vie est bien plus importante que la folie d’un être qui veut dominer le monde.

Un geste qui fait de lui un quasi-déserteur mais qui lui rend la liberté.

On n’est pas obligé de suivre la masse si notre cœur nous dit le contraire.

Très beau !

 

Logo-Zweig-gros.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

de Zweig je n'ai lu que"les 24 heures de la vie d'une femme", superbe roman


Répondre
S


j'ai beaucoup aimé aussi!