Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nostalgie heureuse - Amélie Nothomb

nostalgiePrésentation de l’éditeur: « Tout ce que l’on aime devient une fiction. 

 

Avis

Le Japon, c'est là que l'on se rend avec l'auteur à la recherche de son enfance mais surtout de don premier amour (sujet d'un de ses roman "ni d'Eve ni d'Adam"), à l'occasion d'un reportage que la Tv veux faire sur elle.

Suivie par une équipe de tournage tout au long de son voyage au cœur de son enfance, au cœur de ses souvenirs, elle sera filmée même lorsqu'elle retrouve sa nourrice Nishio-san perdue de vue depuis vingt ans, visite son école, mais ne reconnaît guère les rues et les maisons. Vingt ans c'est long, tout change, ses repères ne sont plus. Le chagrin s'installe.

 

« - Natsukashii désigne la nostalgie heureuse, répond-elle, l’instant où le beau souvenir revient à la mémoire et l’emplit de douceur. Vos traits et votre voix signifiaient votre chagrin, il s’agissait donc de nostalgie triste, qui n’est pas une notion japonaise.

À la question de savoir si la madeleine de Proust est nostalgique ou natsukashii, elle penche pour la deuxième option. Proust est un auteur nippon. »

 

L'emotion reprend le dessus lorsqu'elle retrouve son ex fiancé Rinri, des retrouvailles et les moments forts de son passé ressurgissent, l’exaltation prend la place du chagrin pour retomber aussi rapidement qu’elle était venu.

 

Ce roman intime de hauts et de bas ramène à ce souci du retour en arrière, des souvenirs, de lieux disparus qui laissent une empreinte sur soi mais que l’on doit laisser derrière nous pour avancer. Ce sont des souvenirs d’une vie passée. Très joli roman autobiographique, touchant et drôle parfois.

 

"Si le temps mesure quelque chose chez un être humain, ce sont les blessures."

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article