Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Bouquiniste Mendel – Stefan Zweig

Résumé

 

L’histoire débute lorsque le narrateur, surpris par une averse, se réfugie dans l’un des nombreux cafés de Vienne. Il reconnait l’endroit sans réellement savoir d’où ce souvenir provient. Finalement lui revint en mémoire une rencontre qui eut lieu dans ce café il y a de nombreuses années avec le bouquiniste Jakob Mendel. Cet homme était un véritable passionné des livres mais pas de leur contenu juste le sujet, le prix, les ventes récentes… exceptionnelle mémoire.

Le problème avec Mendel c’est qu’il est plongé du matin au soir dans des catalogues et ignore tout de ce qui se passe autour de lui, ignorant jusqu’à l’existence d’une guerre.

Il va devenir en quelque sorte une victime, comme tant d’autres, de la guerre mais à sa façon !

 

 

Avis

 

Malgré sa connaissance incroyable des livres, un personnage, devant son ignorance du monde qui l’entoure, finira tel un clochard. Lui qui était comme un grand savant sera oublié de tous sauf du narrateur et de celle qui prendra soin de lui, de loin, une employée du café.

Triste sort que celui de cet homme étrange qui voua sa vie à sa passion, Zweig nous expose une autre définition de la passion, après la passion-amour voici la passion-passe temps qui a englouti le bouquiniste Mendel l’emmenant au-delà de la réalité. La passion fragilise toute personne qui en est atteinte un peu comme une maladie, coupant du monde celui qui y plongera.

C’est une nouvelle qui m’a particulièrement plus, malgré toutes celles déjà lu, celle-ci décrit un personnage avec une tendresse infinie dans une atmosphère pourtant sombre.

Décidément Zweig n’a pas finit de me surprendre.

 

Logo-Zweig-gros

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

tu es une vraie Fan de S Zweig..... peut être pourrais tu en parler dans le tag qui t'attend sur mon blog ?


Répondre