Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Rite

Rite 1

Réalisé par Mikaël Hafstrom 


Avec Anthony Hopkins, Colin O'Donoghue, Alice Braga, …

 

 

 

Synopsis

 

Le jeune séminariste américain Michael Kovak se rend au Vatican pour y étudier les rites de l’exorcisme. Féru de psychologie, il nourrit de sérieux doutes à l’égard de ces pratiques anciennes, et juge que la «possession» relève de la psychiatrie plutôt que de la démonologie. Il se heurte périodiquement à ses formateurs jusqu’au jour où ceux-ci l’adressent au Père Lucas, ecclésiastique légendaire qui a pratiqué avec succès des centaines d’exorcismes. Au contact de ce mentor au comportement abrupt et déroutant, Michael commence à se déprendre de ses préjugés. Un cas se présente bientôt à lui, dont la violence terrifiante va le forcer à se remettre en question…

 

 

Avis

 

La mention « Inspiré de faits réels » donne déjà des frissons et l’atmosphère fait le reste. C’est l’histoire de Michael Kovak travaillant avec son père dans l’entreprise familiale de pompes funèbres et qui hésite entre reprendre l’affaire ou s’échapper de ce monde ; le problème est que dans sa famille c’est pompes funèbres ou prêtrise, et bien ce sera prêtrise. Après un séminaire de quelques années, toujours aussi sceptique, il souhaite abandonner la prêtrise, raccrocher les gants mais… si abandon il y a, remboursement de frais de « scolarité » il y a aussi.

La seule solution : accepter une proposition de suivre des cours d’exorcisme au … Vatican. Rien que ça ! Ça se gâte encore pour lui car s’il ne croit guère en Dieu, comment croire au Diable, pour lui l’exorcisme n’est qu’affaire de psychologie.

 

Arrivé sur place, il va être envoyé auprès du Père Lucas ayant plusieurs exorcismes à son compteur et sera chargé de l’assister afin d’en comprendre le rite dont l’élément essentiel est de faire avouer son nom au démon. On assiste alors à des scènes dont la musique donne pour l’essentiel cette atmosphère obscure et malveillante, mélange de jurons et de blasphèmes, de regards maléfiques et de contorsions.

 

Basé sur les doutes du héros qui s’interroge constamment sur sa foi et donc nous renvoi cette interrogation en pleine figure, le film est semble moralisateur mais est tout de même bien ficelé, il est évident qu’Anthony Hopkins tient à lui seul l’intérêt du film, les scènes où il n’apparaît pas sont assez ternes et indifférentes.

 

Un bon film tout de même mais qui ne deviendra pas culte.

 

Rite 2Rite 3 Rite 4

 

                         Rite 5Rite 6

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

un film que je note et que je verrais avec intérêt


Répondre
S
Il est bien et un film du même genre ne ça pas tarder à sortir
S

un film que je note et je verrais avec intérêt


Répondre