Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vendeur de saris – Rupa Bajwa

nullQuatrième de couverture

 

Si Ramchand n’est, aux yeux de ses clientes, qu’un simple vendeur de saris, il dissimule pourtant une moralité et une sensibilité rares. Son ignorance, source d’une immense honte, face à l’éducation d’une riche cliente change la donne : désormais, il veut prendre sa vie en main. L’acquisition de deux grammaires anglaises marque le début d’une quête, celle d’un avenir meilleur et d’une existence plus juste.

Mais si les horizons du jeune vendeur sont désormais élargis, la confrontation avec l’injustice et la cruauté du monde n’en est que plus brutale…

 

 

Avis

 

Ramchand est un jeune vendeur de saris, dans un magasin au cœur de la vieille ville d’Amritsar, son travail : présenter et vendre des saris à des dizaines de femmes aisées et très pointilleuses. Malgré la dureté de la vie et les malheurs qui l’ont ponctué (mort de ses parents dans un accident de car, chassé de chez son oncle à la mort de celui-ci), Ramchand a eu la chance de trouver ce travail même si la routine s’installe.

Puis un jour une aubaine, il est chargé par le patron, Mahajan, de se déplacer chez une riche cliente qui marie sa fille, il présente les saris les plus beaux et les plus couteux et commence à rêver d’une vie meilleure et pour lui cette vie commence par l’instruction. Il s’achètera des livres et étudiera le soir après le travail avec une méticulosité qui sera tout à son honneur et fera aussi honneur à son père défunt qui rêvait de l’inscrire dans une école anglophone.

Un jour un collègue de travail s’absente sans raison apparente et c’est Ramchand qui est chargé d’aller lui rendre une visite pour le rappeler à l’ordre, et là ce qu’il découvre est tout autre. Devant lui s’étale un monde qu’il ne connaissait pas, une cruauté et une pauvreté innommable.

 

La première partie de ce roman est pleine d’espoir, un jeune garçon qui souhaite prendre son destin en main, qui découvre une autre vie au-delà de son quartier. On nous décrit la vie des miséreux et celle des riches familles de la ville et une description magique du mariage de Rina Kapoor.

La deuxième partie est plus sombre et nous pousse au milieu de ce peuple gouverné par l’injustice et les inégalités sociales. Le mariage arrangée d’une très jeune fille obligée de quitter da famille et sa ville pour habiter avec un inconnu qui la bat de surcroît, l’incompréhension entre hommes et femmes, et surtout une scène terrible qui aura raison d’elle son viol et la torture par deux policiers dans un commissariat.

Une injustice que Ramchand prendra beaucoup trop à cœur et qui le fera souffrir énormément, révolté il ira jusqu’à s’emporter contre tous ces collègues de travail et contre son patron.

 

Un roman sur l’Inde d’aujourd’hui toujours dirigé par l’injustice et la violence, une piqure de rappel aussi sur le sort des Sikhs qui furent massacrés par l’armée indienne sur l’ordre d’Indira Gandhi au sein du Temple d’Or en 1984.

Une belle histoire mais tellement cruelle et révoltante, parmi tous les personnages Ramchand paraît combatif et résigné, on entend les bruits de la rue, le parfum des plats et on voit les jolis couleurs des saris. Et pourtant je ne suis plus intacte, cette histoire bouleversante m’a réellement touchée en plein cœur !!!

 

 Logo

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

titoulematou 17/02/2011 19:06


tu m'as donné envie... je vais le rajouté sur ma liste de livres à lire !!!!


Stemilou 18/02/2011 19:51



Très beau tu ne seras pas déçue mais les listes de livres à lire c'est comme une table à rallonges, quand on les met on a du mal à les enlever!!


En somme, ma liste de livres est immense il me faudrait lire 2 livres par jour pour en venir à bout, trop de choses à découvrir


C'est peut être de là que l'on reconnait les vrais passionnés


Bonne lecture



soukee 14/07/2010 18:47


Merci pour ce billet vraiment très beau. Je ne connaissais pas ce roman. Je le note car il a l'air poignant.
A bientôt !


Stemilou 15/07/2010 14:06



Poignant c'est le mot juste t si tu peux le découvrir ne t'en prive surtout pas!



Hilde 11/07/2010 19:32


Ce roman me tente énormément mais je ne l'ai pas encore dans ma PAL.


Stemilou 15/07/2010 14:12



avec ce livre on voit très bien le contraste riche pauvre de la société indienne!