Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Leporella – Stefan Zweig

Résumé

 

Jeune femme, Crescence, originaire du val de Ziller, est embauchée comme domestique chez des aristocrates de Vienne. Le couple vit dans la haine l’un de l’autre à un point que la vie domestique en est perturbée. Crescence, elle, ne fait guère attention à tout cela, son seul but étant de gagner le plus possible en fournissant des prestations irréprochables.

Jusqu’au jour où sa vie va prendre un tournant inattendue, enfermée jusqu’à lors dans un silence, la voilà qui sourit grâce à quelques mots de son employeur ; d’ailleurs tout va changer elle prendra dorénavant partie pour Monsieur, dénigrant systématiquement Madame et lorsque celle-ci part en voyage elle se transforme en entremetteuse pour Monsieur. La vie et le visage de Crescence s’illumine.

Mais pas pour longtemps, Madame revient et tout recommence. Elle ne le supporte plus et en l’absence de Monsieur décide de mettre fin à tout cela en tuant Madame.

Espérant retrouver la félicité des derniers jours avec Monsieur, c’est tout le contraire qui se produit. Se rendant compte de ce que sa servante avait fait, que la perte de sa femme n’est en fait pas du à un suicide, le rôle de Crescence auprès de Monsieur va changer : de confidente elle se transforme en femme indésirable. Ne le supportant pas elle se suicide.

 

 

Avis

 

Sombre et réellement triste. Cette femme murée dans la tristesse et le silence s’éveille pour finalement se faner complètement. Un sentiment de pitié voilà ce que j’ai ressenti et pourtant c’est bien cette même femme qui commet un meurtre juste pour rendre heureux quelqu’un d’autre. Altruiste et bête !

En tout cas ça reste une nouvelle des plus intéressantes, Zweig continu de nous charmer même dans l’horreur.

 

Logo-Zweig-gros

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K

Aaaaah, je n'aurais pas dû lire ton résumé! ;)) Bon, pas grave, je vais juste attendre un moment avant de lire la nouvelle. J'aime Zweig d'amour... et cette nouvelle me plaira certainement.


Répondre
C

Ahhhh, Zweig... Je ne savais pas qu'il avait écrit ce genre de nouvelle. En tout cas, tu me tentes beaucoup et je la note dans mon carnet.


Répondre
A

Ton blog est pas mal du tout, faire une étude approfondi de livres est vraiment pas mal du tout comme idée, moi meme je lis énormément et je m'inspire la plupart de temps de livres pour écrire des
récits diverses sur mon blog, si tu as le temps, tu peux y passer ! A+


Répondre