Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les couleurs de l’infamie – Albert Cossery et Golo

Résumé

 

Le Caire, capitale de l’Egypte. Une foule déambule dans les rues et au milieu du capharnaüm de voitures.  Ossama, petit voleur, habillé comme un dandy, observe l'activité de la ville. Il voit, sur le trottoir d'en face, un homme arrogant et richement vêtu, qui s'apprête à monter dans une voiture. Il le déleste alors de son portefeuille dans lequel il va y découvrir une lettre. Celle ci compromet le promoteur immobilier (l’homme au portefeuille) et le frère d'un ministre dans l'effondrement d'un immeuble qui a fait un grand nombre de victimes.

Il pense pouvoir la monnayer, et va donc voir son ancien maître, Nimr, en quête de conseils et va rencontrer Karamallah un homme lettré vivant dans un cimetière.

 

Avis

 

Cette BD est une adaptation du livre d’Albert Cossery du même titre. Le co-auteur, Golo, nous transporte une fois de plus au Caire, au milieu de ces petites gens heureux de vivre malgré leur pauvreté, les dialogues teintés d’humour reflètent parfaitement les dessins colorés et simples, mêlant la tradition et la modernité de « cette ville autrefois resplendissante ».null

Dans les couleurs de l’infamie comme vous pouvez vous en rendre compte par le titre il est véritablement question de l’infamie humaine, de la recherche du profit au dépens des plus humbles, et de critiques acérées sur un gouvernement bien plus voleur que le plus voleur des voleurs.

 

Extrait

 

[…], les éternels ricaneurs, philosophes amoureux de l’ombre qui considéraient que cette détérioration spectaculaire de leur ville avait été spécialement conçue pour aiguiser leur sens critique.

 

[…] Sache que l’honneur est une notion abstraite, inventée comme toujours par la caste des dominateurs pour que le plus pauvre des pauvre puisse s’enorgueillir d’un avoir fantomatique qui ne coûte rien à personne.

Mais alors, tu viens de me dépouiller de la seule chose vendable que je possédais encore. Je me retrouve plus pauvre qu’avant de venir ici.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article