Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marie des Loups - L'Homme et Penet

                                                    

Série Marie des Loups
T1 - La garde rouge
T2 - Le cirque de Petra
T3 - Le sang des loups

 

Histoire
Aux confins de l'Empire se trame le plus incroyable des complots : le Général Neredahaus, véritable légende de la Révolution, semble décidé à trahir l'Empereur au profit des Saint-Mathieu, l'ancienne famille régnante ! Nicolas, jeune inspecteur de police, est chargé de mener l'enquête dans les murs de Marie des Loups... La vieille abbaye abrite depuis quatre siècles les hommes de la Garde Rouge, chiens de garde de l'Empire qui n'obéissent qu'à un seul chef : le général Neredahaus. Mais les choses seraient tellement plus simples pour Nicolas si Marie ne vivait pas aux côtés du général.Marie, rebelle et provocante, Marie, sur laquelle pourrait bien reposer le destin de l'Empire...

 


Avis

La garde rouge est le tome 1 de cette série, l'histoire se déroule d
ans un empire imaginaire, Nicolas, jeune inspecteur de police, est envoyé en mission secrète à l’abbaye de « Marie des Loups ». Là-bas, dans ces contrées enneigées, le général Neredahaus entraîne la fameuse garde rouge, composée de soldats réputés pour leur loyauté sans faille. Il y a bien des années, Guillaume Neredahaus avait pris la tête des armées révolutionnaires qui permit aux « Saint-Pierre » d’accéder au pouvoir et causa la perte des « Saint-Mathieu». Aujourd’hui, en dépit de sa réputation légendaire, Neredahaus est suspecté de fomenter une révolution légitimiste. Sur place, Nicolas est accueilli froidement mais respectueusement par le général. Tandis qu’il s’installe dans ses nouveaux quartiers, il fait la connaissance d’une jeune femme pertinemment prénommée Marie. Charmeuse et peu farouche, Marie est présentée par Neredahaus comme étant sa fille adoptive. Immédiatement troublé, Nicolas a tôt fait de prendre la mesure des rapports ambigus qu’elle entretient avec le général…

Endroit et époque imaginaire mais qui reste assez ambigüe tellement elle se rapporte a  quelque chose de connu, exemple le régime impérial qui y règne, une armée, et cette fameuse garde rouge. out ceci rapporte à une époque révolue mais certains détiails clochent tels la présence quasi importante dans le scénario de sous-vêtement portés par l'héroïne alors que la neige est présente partout ainsi que le language assez cru utilisé tout le long du récit. Ce qui gêne un peu autant être franc!!
Les rapports douteux qu'entretient le général avec sasoit disant fille adoptive sont pour le moins troublant, de cette jeune fille Marie et de sa célèbre lignée les Saint-Mathieu naitront des sentiments de rébellion. Dans ce premier tome il est question de planter le décor, de présenter les personnages et leur histoire, la présence des loups donne un caractère mystérieux et sauvage.

null
Le cirque de Petra est le tome 2 de la série,  l
e général Neredahaus lance son armée de fidèles combattants contre des troupes impériales quatre fois plus nombreuses. Pourtant, une alliance avec un peuple de samouraïs venus d’orient leur permet de gagner du terrain et de frapper aux portes de la capitale, Petra. De son côté, le jeune inspecteur de police Nicolas Brentano est revenu de l’abbaye de Marie des Loups en compagnie de la jeune Marie. Par amour et pour la protéger, il cache à tout le monde – et à elle-même – qu’elle est l’unique descendante des Saint-Mathieu. Elevée et formée à l’art du combat par Neredahaus lui-même, la jeune femme est à un âge où l’impertinence et la provocation ne connaissent aucune limite. Un soir, une troupe de cirque profite d’une représentation officielle pour tuer le régent en public et kidnapper Marie, dans l’optique de lui révéler son destin. La jeune femme, farouche et spontanée, riposte de manière très sanglante avant de disparaître aux mains des Saint-Mathieu…

Dans ce tome je suis gênée par les couleurs bien trop sombres et des personnage aux traits outranciers. L'histoire se tient mais finit par être trop provocante. Les dialogues ne sont plus tels qu'ils l'étaient ca il n'est question que de déballage d'obscénités. Pas très intéressant mais je persite à connaître la fin enlisant le tome 3 et savoir jusqu'où va bien pouvoir aller le scénariste et le dessinateur.

Dans le tome 3, le sang des loups,la lutte politique qui oppose les Saint-Pierre aux Saint-Mathieu prend maintenant l’aspect d’un duel personnel entre les héritières des deux familles qui se disputent le pouvoir depuis des siècles. Toutes deux expertes dans le maniement du sabre, Marie Saint-Mathieu et Mardi Saint-Pierre se toisent et se galvanisent l’une l’autre, en attendant la confrontation finale, inéluctable. Pourtant Frédéric Caroll, chef des légitimistes d’un naturel agitateur, plaide cette fois pour un règlement politique de ce conflit séculaire, à travers la mise en place d’une république. Au milieu des deux jeunes femmes, dont la soif de sang – et de sexe – ne fait qu’empirer, le commissaire Nicolas Brentano, amoureux fou de Marie, est totalement dépassé par les évènements…

Voilà donc la confrontation finale entre les deux héritières du trône de Petra, Mardi et Marie.


Ambiance malsain et dialogues cru, voilà ce que réserve au bout du compte le troisième volet.  Des scènes extravagantes et des rapports flous entre les deux jeunes femmes apportent de la provocation, tout est fait dans cett série pour provoquer le lecteur, le choquer. Malgré un premier tome très intéressant j'ai été largement déçu par la suite, des scènes qui ne servent à rien et cette prédominance rouge qui lassent baucoup.
Laisse un goût de trop peu!!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article