Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mendiants et orgueilleux - Albert COSSERY

Résumé

 

Gohar dort sur les journaux qui lui servent de couche, il est alors réveillé par ce qui lui semble être une inondation, une manifestation de Dieu. Un cri lui remet les idées en place, il se rend compte alors que ce sont les pleureuses, un homme est mort donc cette eau est celle avec laquelle on a lavé le mort. Il n’en faut pas plus à Gohar pour quitter son logement à toute hâte pour fuir cette vision horrible, le sort !

Obligé de sortir à une heure inhabituelle, il erre dans les rues du Caire à la recherche de Yeghen son ami et fournisseur de hachisch. Il rencontre quelques personnes et notamment un mendiant qui lui raconte comment un âne fut élu aux élections municipales avec ce petit mot pour la fin « Bien sûr, conclut le mendiant, l'âne ne fut pas élu, le gouvernement avait besoin d'un âne à deux pattes ! »

Gohar est heureux mais en manque, il cherche Yeghen dans le seul but d’avoir sa dose de cannabis et rêve de partir en Syrie où il ne subit aucune interdiction. Yeghen est introuvable, Gohar se rend donc dans le bordel de Set Amina et décide de l’y attendre. Il est accueilli par Arnaba une prostituée de seize ans, elle est seule tout le monde est parti, elle confirme à Gohar que Yeghen est passé pour lui réclamer de l’argent pour enterrer sa mère (qui est en fait bien en vie).

Gohar est de plus en plus en manque, il accepte d’écrire une lettre pour Arnaba qui l’attire dans sa chambre et qui compte l’en remercie en lui laissant la possibilité de coucher avec elle. Mais Gohar commence à avoir des visions dû au manque de drogue et fixe comme un fou les bracelets en r qu’Arnaba porte au poignet. Gohar se dit qu’avec ses bracelets il pourrait réaliser son rêve et partir pour la Syrie.

Il lui saute à la gorge et l’étrangle avant de se rendre compte que les bracelets en or de le sont pas !!

 

 

 

Avis

 

Toute l’histoire tourne autour du meurtre d’une prostituée, crime sans mobile commis par Gohar ancien professeur de philosophie devenu mendiant non par fatalité mais par choix afin de trouver la paix de l’âme.

Curieux !

Paru en 1955, Mendiants et orgueilleux nous décrit un trait de personnalité des égyptiens, autour de Gohar tournent nombre de personnages intéressants et simples, on visite les rues et ruelles du Caire, entrons dans le bordel de Set Amina mais surtout ce que l’auteur a voulu montrer c’est la misère, la misère d’un peuple qui reste fier malgré tout, moins on en a moins on craint de tout perdre et dans ce cas on est libre, en quelque sorte une vision magnifiée de la pauvreté !

Auprès de Gohar se trouvent : un policier « pédéraste » (homosexuel) Nour El Dine, personnage important car la leçon de vie que l’auteur veut nous présenter se fera par l’évolution de celui-ci, de sa compréhension de la société égyptienne et de l’acceptation de la mendicité en tant que moyen libérateur de l’homme, un peu complexe comme contexte.

Samir un jeune homme fils d’une famille riche que Nour El Dine tente de séduire est l’incarnation de la révolte contre la société, dans le roman celui-ci rêve de tuer Nour El Dine symbole du père (car plus âgé) et de la société (car policier). A côté de Samir un autre personnage révolté, El Kordi qui pense et rêve d’être un révolutionnaire, celui qui défendra le peuple opprimer, en commençant par Naïla une prostituée du bordel qu’il espère sauver de sa misère.

 

Un roman haut en couleur qui vaut la peine d’être lu non seulement pour découvrir la société égyptienne des années 50 vu de l’intérieur mais aussi pour sa légèreté vis à vie de la vie, je connaissais déjà ce titre sous forme de BD dessinée par Golo, qu’il faut également découvrir !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Theoma 20/05/2010 22:29


Je ne connais pas du tout, du tout et ce qui est génial (ou vraiment terrible) avec ce challenge c'est que j'ai envie de tout noter !!


Stemilou 25/05/2010 10:34



C'est un livre intéressant pour ce qui est de l'autodérision! à connaitre mais la BD reflète très bien le roman tu peux commencer par là aussi!


Bonne journée